La taille des écrans plats

Au vu de ceux de mes voisins,
le mien est ridicule.
En rentrant, un soir de match de foot,
beaucoup de mes voisins, comme moi,
n’ont pas de voilage aux fenêtres,
je suis restée impressionnée par la taille d’un.
Il faisait presque tout un mur.
J’aurai pu suivre le match
de la cour de l’immeuble.

Commentaires

1. Le jeudi 13 mars 2014, 08:42 par mirovinben

Mon écran est ancien (HD ready et pas Full HD), acheté avant l'arrivée de la TNT chez nous (mais avec le tuner prévu pour), pas très grand (c'était vite très cher et fallait qu'il s'insère dans une niche) et lourd.

A présent les prix, les poids et les techniques ont évoluées. Reste à trouver le bon compromis entre dimension et distance de visionnage.

Je me demande si l'absence de rideau ne faciliterait pas l'expression du syndrome "jan-nè-unplugran-ketoa".

2. Le jeudi 13 mars 2014, 11:04 par Cunégonde

Possible, pour ma part, je n'ai pas encore ce syndrome, trop masculin:-)))))

3. Le lundi 17 mars 2014, 13:18 par C&C

Masculin? Mais tu n'y es pas! Tous ceux qui rentrent chez moi, hommes et femmes, sont amusés ou choqués de voir ma téloche vintage :-) , écran 15.0...

4. Le lundi 17 mars 2014, 20:39 par Cunégonde

Il fait comvien de pouces ton écran ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1356

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Aspirateur

Je n’ose pas le passer, tellemnt l’immeuble est silencieux.

Cafe_p.jpg

Dimanche 103

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Le jour avant le confinement

Du moins je le pense. On a fermé. J’ai demandé aux agents de donner des nouvelles régulièrement. J’ai pris le métro avec une, nous habitons pas loin. C’est très étrange comme ambiance. On ne sait pas quand, ni qui on va revoir, j’espère tous. Là, je suis avec mes 2 bestioles.

Dimanche 61

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Je suis allée voir l’expo de William Eggleston. Cela m’a redonné envie de refaire des photos banales. J’ai même créé une catégorie qui s’appelle banalité. J’y publierai des photos prises la plupart du temps avec mon smartphone, quoique et qui ne montrent que la banalité des choses. Souvent des objets, pas toujours.

Epi