Haruki Murakami 1Q84 ◆3

« L’espoir est le combustible que les hommes brûlent
pour pouvoir vivre. Impossible de vivre sans espoir. »

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1195

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Trump

Est-ce que cela signifie que je risque être, encore obligée de voter à droite pour que l’extrême droite ne passe pas aux prochaines élections ?

Cuisine_p.jpg

Cuisine pour les bestioles

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent. Je leur ai pris des courgettes bio, il ne faudrait pas qu’elles soient malades à cause des pesticides. Je les ai pelées contrairement à la première fois. Je les ai fait cuire à la vapeur, d’ou la photo. Je les ai mixées, sinon elles ne les mangent pas.

Avec l'âge, les gôuts changent.

J'ai récemment découvert que j'aimais les danettes. On sortant du cinéma avec ma nièce, je suis allée au monop, pour autre chose, mais dans celui-là, il y avait plusieurs sortes de danette. Je m'en suis achetée trois sortes, il a fallu que je les goutte toutes!! Là, je crois que je fais une over-dose!! C'est dur, je vous le dit!!

Crosse_p.jpg

Crosse

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Véto

J’avais RDV à 10h30. Je me rends à l’accueil. La personne présente me demande à quelle heure j’ai RDV. Je lui dit 10h30. Non, me répondit elle, c’est la personne qui vient de dans le cabinet du vétérinaire qui a RDV à cette heure-là. Elle regarde sur so ordinateur, rien. Je lui explique que c’est un homme qui m’a donné le RDV. Impossible me dit-elle, aucun homme ne répond au téléphone ici. Je regarde Épi pour lui demander où on avait RDV. Pourtant l’homme qui m’a fixé le RDV m’a aussi parlé de Fil puisqu’elle est déjà venue, elle. La personne à l’accueil me propose de patienter que le vétérinaire pourra s’occuper d’Épi après. Quand il est venu nous chercher, j’ai reconnu sa voix.