Mes clés

J’étais à la porte de chez moi,
entendez par là de ce blog.
Les sorciers dotcleariens m’ont donné la solution
pour pouvoir passer la porte.

20130313_110116.jpg

Partage

Commentaires

1. Le mardi 21 mai 2013, 08:11 par mirovinben

Bienvenue chez toi… :-)

2. Le mardi 21 mai 2013, 08:34 par Cunégonde

Merci.
Je n’en menais pas large quand je changeais le nom dans ma base sql.
C’est pas le tout de casser, il faut être capable d’expliquer avec le bon vocabulaire pour pouvoir avoir de l’aide.

3. Le mardi 21 mai 2013, 09:12 par mirovinben

C’est vrai qu’il est important d’avoir le même langage. Le plus difficile, pour moi, est d’aider dans des situations que je n’ai pas vécues. Ton cas en faisait partie.

Bravo pour ton “auto-réparation” ;-)

4. Le mardi 21 mai 2013, 10:22 par Cunégonde

Je ne parlerais pas d’“auto-réparation”; Je savais qu’il y avait une équipe derrière moi et cela est très important.

5. Le mercredi 22 mai 2013, 11:18 par Gilsoub

en voila une nouvelle qu’elle est bonne !

6. Le mercredi 22 mai 2013, 14:25 par Tomek

Anéfé ! C’est tellement embêtant de se retrouver dehors sans les clés.

7. Le mercredi 22 mai 2013, 21:36 par Cunégonde

Oui, tellement.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1043

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Rédibitoire

Sortir avec une lesbienne aux ongles longs.

Amphigouri

Le langage informatique, pour moi, est assez amphigourique.

Partir au lieu de mourir

Je n’aime pas du tout qu’on emploie me verbe partir à la place du verbe mourir. Quand on me dit que quelqu’un est parti, je me demande toujours où.

Activite_p.jpg

Activité/août

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Ça sent la fin

De l’été, j’ai rangé le ventilateur. J’aime ça.