Flash■2

Des phares au loin,
le bus n'avance pas.
On passe à côté de l'accident.
Les pompiers et le SMUR interviennent.
Le visage de cette femme africaine hagard.,
le bus me transporte ailleurs
chez moi.

Partage

Commentaires

1. Le jeudi 15 novembre 2012, 16:19 par Ed

On se sent voyeur et impuissant. Trop souvent.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/861

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Flash■5

Parc du Luxembourg, un coureur tombe à quelques mètres de moi, personne ne lui demande s'il s'est fait mal. Il se relève, continue à courir.

Flash■1

Je me trouvais sur le trottoir en face de Juissieux. Un homme qui devait avoir mon âge, me laissa passer, puis m'ébourrifa les cheveux en disant : « c'est pas bien ce que tu as fait là. » Cela m'a fortement intriguée parce que je n'ai pas compris son geste.

Flash■11

Appuyée contre la porte. Le métro roule aussi vite que mes rêves. La porte s’ouvre. Mon rêve est stoppé.

Flash■4

En face de moi, dans la rue arrive un homme. Il est vêtu d'une veste de costume gris foncé et d'un pull col roulé de la même couleur. Des bottes, en cuir noir sur des jambières de la même couleur. Une jupe en jean mi-cuisse vient finir de l'habiller.

Flash■3

Deux cygnes, leurs longs cous en avant, passent de concert sous le pont de Sully.