Brèves de l'expo Hopper

« La machine là,
c'est une singer. »
Brève dite devant Girl at Sewing Machine

« Comment ils font pour
recevoir l'électricité.
Y a que les poteaux, pas les fils. »
Brève dite devant East Wind Over Weehawken

Commentaires

1. Le mardi 13 novembre 2012, 20:49 par Ed

'tain qu'est-ce qu'il y a comme monde !
Brève dite par moi lundi dernier.

Qu'est-ce que la scénographie est merdique !

Brève redite par moi le même jour.

2. Le mardi 13 novembre 2012, 21:30 par Cunégonde

Je partage un peu ta seconde brève.

3. Le vendredi 30 novembre 2012, 08:00 par mirovinben

Documentaire (Arte), actualités (dont article dans Télérama)... Hopper m'attire de plus en plus. Je vais prospecter du côté des bouquins qui montrent ses œuvres. A défaut d'aller voir l'expo.

Faut dire que je n'aime pas voyager loin de ma tanière.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/859

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Amphigouri

Le langage informatique, pour moi, est assez amphigourique.

Dotclear, c'est un grand moment d'aventure !

J’écris mes billets, pour la plupart sur mon smartphone parce que je l’ai toujours sous la main. Pour se faire, je dois trouver une mini flèche rouge, cliquer dessus pour qu’elle devienne grise, et qu’elle me permette d’accéder un bloc du contenu. Depuis la 2.12, cette flèche qui était à droite est passée à gauche. Mon habitude en fut déshabituée, pourtant cette flèche ainsi placée, plus en accord avec mes idées politiques ! Je me demande quand même si, il existe une cause à effet. J’écris un billet, et je le programme. le calendrier a du bleu et du rouge. Encore une nouveauté. Merci Franck pour ces changements qui me rendent Dotclear vivant .

Brève de dames agées

Les années passent trop vite maintenant.

Maman

Un jeune homme d’une trentaine d’années, à côté de moi, dans le métro qui me transporte jusqu’au restaurant où a lieu le Paris carnet, écrit un sms à sa maman, en faisant le moins de fautes possible.

En dents de scie

Une insomnie me tient éveillée jusqu'au matin. La ligne 14 fonctionne mal. Il faut que je change mon trajet. J'arrive à ma formation avec 15 minutes de retard. Un charmant sourire féminin y est présent aujourd'hui et demain. Dans le RER, une femme chauve attire mon regard fatigué.