Pulvérisateur

Vous pensez qu'il s'agit
d'un vulgaire pulvérisateur.
Il n'en est rien.

C'est l'arme fatale contre les conneries des bestioles.
Quand elles font des bêtises, et que je me fâche,
le résultat n'est pas toujours celui escompté.

Par contre, il suffit que l'une comme l'autre
me voit agiter cette arme,
et elles arrêtent.

Parfois, je suis dans l'obligation
d'appuyer sur la gâchette.
Ainsi elles comprennent la dangerosité
de cet objet.

pulverisateur.jpg

Partage

Commentaires

1. Le lundi 27 août 2012, 13:17 par mirovinben

Je suppose que le contenu de ce récipient est de l'eau... Donc trois usages...

  1. humidifier avant repassage (ben voui, chez nous : point de fer à vapeur),
  2. rafraîchir les plantes vertes et autres végétaux d'intérieur (quand il y en a : pas chez nous),
  3. "martinet" souple et non blessant pour les bestioles (quand il y en a : pas chez nous).

Mon neurone dédié à l'imagination faiblit un peu et ne me permet pas de trouver d'autres usages.

2. Le lundi 27 août 2012, 21:18 par Cunégonde

Chez moi, les 3 marchent.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/794

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

2015

Bonne année Faites de cette nouvelle année ce que vous pouvez, ce que vous voulez.

Clin d'œil

Discuter de notre voyage au pays de Trump dans un restaurant mexicain.

Pouvoir retrouvé

J'ai de nouveau le pouvoir chez moi. J'ai retrouvé la télécommande.

Encore

Je pars pour un pays nordique, avec une amie.

À chaque marché, un bouquet

À chaque marché, je vais voir le même marchand de primeurs. À chaque marché, il m’offre du persil. Je n’en consomme presque pas. une fois, j’ai refusé, cela l’a vexé. Quand je rentre, je coupe les tiges, et je mets mon bouquet de persil dans l’eau. ainsi à chaque marché, j’ai mon bouquet.