je me modernise

J'ai trouvé une application qui
peut synchroniser toutes mes notes.
Qu'elles soient écrites sur mon smartphone,
sur mon netbook, ou sur mon pc.

Il m'arrive donc maintenant
d'écrire des billets sur mon smartphone,
quand j'ouvre mon netbook,
la note y est.

Je fais un copié/collé pour la déposer
dans mon coin à moi dotclearien.
Je la mets en forme,
et mon billet existe sur mon blog.

Il me prend à rêver qu'un jour
un développeur de dotclear fera
une application dotclear pour android.

Parfois, les rêves peuvent devenir réalité,
il faut juste avoir de la.patience.

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 26 août 2011, 09:42 par Nicolas L.

Et quelle est cette appli dont tu parles ?
Pour Android, il existe Dotclear Droid :-) http://android.pascal-martin.fr/ind...

2. Le vendredi 26 août 2011, 10:44 par imposture

pour m'y mettre, j'attends que tout se fasse automatiquement. j'attends la dernière des dernières versions de la modernité, simplifiée au point que tout se fera automatiquement.

3. Le vendredi 26 août 2011, 18:59 par Voyages immobiles

Moi j'attends juste qu'on m'apprenne ...

4. Le vendredi 26 août 2011, 22:28 par Cunégonde

Nicolas L. Il s'agit d'evernote, je l'apprécie beaucoup. Merci pour ton info, j'ai téléchargé cette superbe appli, encore un ptit réglage, et tout sera parfait.

Imposture, ptite joueuse

Voyages immobiles  C'est une invitation ?

5. Le samedi 27 août 2011, 09:45 par voyages immobiles

J'avais pas écrit ça dans ce but ... mais à bien y réfléchir ... pourquoi pas ?
Non je plaisante, mon cas est irrécupérable en informatique ...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/491

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Un mot...

m'a fait rêver ce matin : plaisirologue.

1313933529447.jpg

c'était hier

C'était au musée Bourdelle. C'est beau.

Un couple

Depuis plusieurs minutes, je regarde un couple qui s’engueule. Puis, je passe à autre chose. Mon regard de nouveau se pose sur eux, ils continuent. J'explique ce phénomène à la personne qui est à mes côtés. Elle me rappelle la dure réalité que certaines personnes ne savent communiquer que de cette façon.

Jouer

Est-ce que j’ai bien joué mon rôlet ? Je ne le saurais peut-être qu’à la fin si j’ai la possibilité de faire un bilan de ma vie. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide