Une simple question

“As tu envie de me racon­ter ce qui fait que tu es toi?”

La réponse ne fut ni sim­ple, ni com­plète.

Partage

Commentaires

1. Le dimanche 28 février 2010, 13:07 par mirovinben

A cette ques­tion, je n’ai qu’une réponse qui me vient comme ça, spon­ta­né­ment, com­plè­te­ment et (sûre­ment) défi­ni­ti­ve­ment : “non !”. (Je n’ai pas envie).

- soit parce que ce qui m’a fait est en par­tie dû à une oppo­si­tion à quelqu’un (et pour­quoi l’évo­quer encore et encore),
- soit parce que je n’en sais rien : trop d’influen­ces pen­dant trop d’années.

Et parce que “ce que je suis” change un peu cha­que jour, en fonc­tion du temps (météo), de l’humeur, des sou­cis, des bobos et des appé­tits. Cer­tes il y a des gran­des lignes direc­tri­ces mais alors, elles doi­vent être si évi­den­tes que c’est un peu incon­gru de m’inter­ro­ger à ce sujet..

Main­te­nant, c’est vrai que ce n’est pas à moi que l’on a posé cette dif­fi­cile ques­tion… ;-)

2. Le dimanche 28 février 2010, 13:34 par Cunégonde

Non mais j’aime ta réponse qui est assez pro­che de la mienne.

3. Le lundi 1 mars 2010, 10:38 par imposture

je parie­rais que la per­sonne qui t’a posé cette ques­tion est payée à l’heure pour t’écou­ter…
en même temps, zabug, je me dis que ça t’arran­ge­rais de ne pas racon­ter, his­toire de con­ti­nuer à pen­ser que les con­trac­tions sont des posi­tions nor­ma­les à tenir. un peu com­mode, non?

4. Le lundi 1 mars 2010, 10:47 par ensablée

«Quem nos faz como somos?», J. L. Pio Abreu, psi­quia­tra por­tu­guês, res­ponde a isso em 190 pági­nas
:-)

5. Le lundi 1 mars 2010, 15:13 par Cunégonde

>Impos­ture, non c’est une femme que je ne paire pas et que je ne paie­rai sûre­ment jamais qui m’a posé cette ques­tion.
> Ensa­blée, il existe une ver­sion fran­çaise??

6. Le mardi 2 mars 2010, 00:58 par ensablée

je crois pas, non… déso­lée. Mas podia ser um bom exercí­cio para apren­der por­tu­guês :-)
Ofe­reço-me como dicioná­rio, cumu­la­ti­va­mente com a fun­ção de guia turís­tica
:-)

7. Le mardi 2 mars 2010, 07:01 par Cunégonde

La tou­riste pense qu’il vaut mieux que je me con­tente de man­ger du sau­cis­son flambé chez toi!!

8. Le mardi 2 mars 2010, 13:48 par ensablée

soit!
;-)

9. Le jeudi 4 mars 2010, 07:40 par Ed

Il est par­fois bon de se poser (ou qu’on nous pose) des ques­tions dont la réponse n’est pas évi­dente. Elles nous trot­tent dans la tête, et nous font fina­le­ment avan­cer.

10. Le jeudi 4 mars 2010, 18:23 par Cunégonde

Elle ne me trot­tait pas celle-là.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/107

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Dodeliner

Je me demande dans quelles circonstances, je dodeline de la tête.

Un petit grain de sable

Un petit grain de sable, 2cm², petit vu ma superficie, m'empêche de bien fonctionner. Faut l'enlever! Faut que je fasse mon sac. Faut que je laisse Épi seule. faut pas que j'ai peur!! Pourtant....

Kimono et chapeau

J'adore le chapeau des cavalières. Leur assiette est sexy. Le bleu sombre des judokates est moins seyant.

Quand je vous dit que je peux me perdre n'importe où

Le PC3 me laisse a un arrêt inhabituel. J'appelle la copine avec que j'ai rendez-vous. Je lui explique que je ne sais pas où je suis. Je lui décris ce que je vois autour de moi. Elle arrive à comprendre où je me trouve. Elle m'annonce que pour la rejoindre je dois me diriger vers Paris. Je m'écrie, mais où est Paris ?

Deuxième test de Photoshop Touch for phone

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. J’ai joué avec les calques J’ai trouvé comment les fusionner. J’ai créé un dossier pour enregistrer mes photos, une fois que j’avais fini de les travailler. Pour ma part, je ne trouve pas cela pratique. Et je n’ai pas compris comment supprimer ce dossier puisque je n’en ai plus besoin.