Mes grandes réflexions

Fil des billets - Fil des commentaires

J'ai envie...

J’ai trouvé cette idée
sur le blog envie de douceur J’ai envie d’arrêter de travailler
J’ai envie d’aller au Japon
J’ai envie d’aller à Seattle
J’ai envie que les gens soient plus
bienveillants
J’ai envie de plus de gentillesse
J’ai envie de plus de partage
J’ai envie que la colère soit entendue
J’ai envie qu’il y ait plus de bonnes séries à
la place de films neuneus pour noel
J’ai envie que mes bestioles soient
en bonne santé.
J’ai envie que l’on ait une politique
plus humaine.
J’ai envie qu’il y ait plus d’équité
J’ai envie que mes proches soient en bonne santé J’ai envie que ceux qui sont malades et une chance de guérison J’ai envie d’ “aquérir” plus d’empathie
J’ai envie de trouver une écharpe et
un bonnet
violet pour les prochaines marches
#NousToutes
J’ai envie de plus de transport en commun
dans toute la France.
J’ai envie de plus de place dans le métro.
J’ai envie de plus repartie à la piscine.
J’ai envie de plus de rencontres.
J’ai envie que Fotclear me soit plus simple.
J’ai envie de refaire de la photo.
J’ai envie qu’on me fiche la paix.
J’ai envie de voir mes amies de la terrasse de l’Europe.
J’ai envie que quelqu’un partage aussi
sa liste

Partage

Dépassement de soi

Une amie veut grimper le kilimandjaro.
Je lui demande pourquoi elle veut le faire.
Elle me parle de dépassement de soi.
Ce à quoi je réplique que
j’y suis tous les jours
dans le dépassement de moi
en allant travailler.

Partage

Partir au lieu de mourir

Je n’aime pas du tout
qu’on emploie me verbe partir
à la place du verbe mourir.
Quand on me dit que quelqu’un est parti,
je me demande toujours où.

Partage

Écoute

Je n’écoute pas assez
les autres.

Partage

Assieds toi

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Siege_p.jpg

Partage

20 ans

Ça fait 20 ans que je me dis :
je mange du chocolat (ou autre)
pour me remettre de mes émotions.
Du coup, j’ai 24 kg de trop.

Partage

Si jamais, plus que ça !

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Croix_p.jpg

Partage

Explication masculine

J’attendais dans la salle d’attente,
d’un dermatologue.
Nous étions trois femmes.
Un jeune entre, il regarde partout.
Il ne pose aucune question.
Il s’en va.
Il revient accompagné
d’un homme.
Ce dernier lui explique
ce qu’il devait faire de sa feuille de RDV.

Partage

Présomptieux

C’est très présomptieux
de croire que
ce qui nous intéresse
va intéresser obligatoirement l’autre.

Partage

Et la lune aussi

J’ai entendu que l’on allait
envoyer des robots sur la lune
pour trouver de l’eau, et
l’exploiter.
Je me suis dit :
“merde, on a bouzillé la terre,
maintenant on va bouziller
une autre planète.

Partage

Ça sert aussi à ça

Je regardais d’anciennes photos,
de gens de mon village,
ma sœur m’a téléohoné à ce moment-là.
Je lui ai expliqué ce que je faisais.
Je lui ai dit que je regardais des photos
de telle et telle personnes.
Et on s’est demandé
quand est morte une de ces deux personnes.
On ne savait plus.
Je lui ai dit qu’
elle avait plus qu’à aller voir
le caveau.

Partage

Le bon moment

Il y a un petit peu plus de trois semaines,
j’ai fait un lumbago.
Moins bloquant mais plus douloureux
que le premier qui a eu lieu il y a trois ans.
Pour éviter ou reculer ce genre de mésaventure
je me suis mise à refaire des abdos,
au réveil. Si je ne les fait pas à ce moment
de la journée, je ne les fais pas.
Aller savoir pourquoi.

Partage

Six nuances de marron

Des pieds à la tête,
l’homme qui était devant moi,
ne portait que du marron.

Partage

Le foot, ce lien social.

Les derniers évènements, dans mon village,
me ramènent vers mon enfance.
Je me souviens que,
j’allais voir les matchs de foot dominicaux.
La liberté, j’avais le droit vers 7, 8 ans,
d’enfourcher mon vélo,
et d’y aller seule.
Il n’y avait que ça, à faire.
J’y rencontrais donc les copains, copines.
J’y retrouvais mon grand-père.
On y avait même nos idoles.

Partage

Plusieurs fois

Je suis capable
de regarder plusieurs fois un film.
Pourtant jusqu’à présent,
je ne suis pas arrivée
à relire un seul roman.
Peut-être parce que je fais
autre chose quand je regarde
pour la ième fois un film.

Partage

Mes croyances d'enfant

Quand j’étais petite
je croyais que
quelqu’un qui menait
une vie de bohème
venait de Bohême.

Maintenant, je sais que
l’on peut être un bohémien,
vivre ou pas en Bohême et
mener une vie de bohème.

Par contre,
je n’ai toujours pas compris
pourquoi bohémien ne s’écrivait pas
avec un accent circonflexe !

Partage

Aspirateur

Je n’ose pas
le passer,
tellemnt l’immeuble est
silencieux.

Partage

Se présenter

J’essaie de changer de travail
tout en restant dans la même boîte.
J’ai loupé un poste car
je n’ai pas le permis.

J’étais quand même contente
de ma prestation parce que
se présenter n’est pas une chose aisée.

Partage

Anglais $2

Une coud pendant tout le cours.
Où va se nicher l’écoute !!

Partage

Encore une désynchronisation

En hiver, je veux avoir chaud,
et en été, froid.

Partage

- page 1 de 16

Articles consultés récemment

Rencontre avec l'architecte de l'immeuble

Je suis fan de son travail. Je lui explique le bruit de la pluie sur les rebords en zinc. Réponse : “c’est une nouvelle façon d’appréhender les éléments.”

Des livres

J’amène mon panier à recycler dans le local poubelle où se trouvent les poubelles jaunes. Sur une de ces poubelles asservies au recyclage un sac en plastique était posé. Je regarde le contenu, il s’agit de livres de poche. J’en ai pris quelques-uns.

Métiers de bouche

Si dans certains arrondissements de Paris, il y a de moins en moins de boucheries, charcuteries, fromagerie, boulangeries, ici ce n’est pas le cas. Je n’avais jamais vu autant de boucheries, et de fromageries que dans la rue Saint-Charles.

La taille des écrans plats

Au vu de ceux de mes voisins, le mien est ridicule. En rentrant, un soir de match de foot, beaucoup de mes voisins, comme moi, n’ont pas de voilage aux fenêtres, je suis restée impressionnée par la taille d’un. Il faisait presque tout un mur. J’aurai pu suivre le match de la cour de l’immeuble.

Aspérités

Les aspérités de la dalle font qu’ il était impossible d’avoir du parquet comme les appartements témoins.