Mes grandes interrogations

Fil des billets - Fil des commentaires

Transmettre

Un message;
des valeurs;
quoi ?

Partage

Provocation

Le problème avec la provocation
est que l’on sait que
l’on va avoir une réaction,
mais laquelle ?

Partage

Houspiller

Qui ?
Peut-être un des membres
du jury de l’entretien que
je dois avoir vendredi après-midi.

Partage

Blanc d'œuf

Qu’est-ce que vous faites
des blancs d’œufs,
quand vous vous êtes servis que
des jaunes ?

Partage

juste un seul

Tu m’étonnes qu’il renonce à
ce dispositif s’il peut avoir plus.
Avec un seul million,
j’arrête de travailler tout de suite.
Je me demande toujours,
ce qui les motive pour vouloir
toujours plus.
Il y a bien un moment où
il faut s’arrêter,
se poser.

Partage

Gourmandise

Laquelle ?

Partage

Bravo

Christine
Mais qu’est-elle devenue ?

Partage

La valeur des choses

Je suis allée manger une pizza,
j’ai pris un coca zéro avec.
J’ai payé 16€50 
J’étais surprise car la pizza valait 12€.
J’ai regardé le ticket : 4€50 le coca.
Je n’en revenais pas.
Une boisson peut coûter plus
d’un tiers que mon repas.
Elle ne me nourrit pas, pourtant !
Je paie une canette de coca
comme celle qui m’est servi 0€46.
La pizzeria doit payer son loyer,
ses charges, les salaires…
La boisson ne représente pas
un travail particulier, c’est du stock, du service.
Pour la pizza, il n’en est pas de même.
Il faut les matières premières,
les travailler, les cuisiner
les servir.

Bref, je trouve que réaliser sa marge
sur un produit sans valorisation
n’est pas moral.
J’accepterai de payer
quelques euros de plus la pizza,
pour que la marge puisse être réalisée
sur des produits qui valorisent le travail.
Mais qui me suivra, dans une société,
où le travail n’est plus
une valeur respectable ?

Partage

Réponse

Je n’en ai que très peu.

Partage

Dodeliner

Je me demande dans quelles circonstances,
je dodeline de la tête.

Partage

Amour

Fauti-il encore y croire ?

Partage

Interrogations autour de la mort et la peur de celle-ci

Ma sœur s’est fait opérer d’un cancer.
J’ai réalisé qu’elle pouvait mourir.
Qu’est-ce qui peut me faire peur à ce point ?
Je sais que tout vivant est voué à mourir.

La mort d’un proche me renvoie
à la douleur du deuil.
Est-ce que c’est la peur
de ressentir à nouveau
une telle douleur
qui m’effraie ?
La peur de perdre ma sœur?

Je suis à un âge où
la mort risque d’être présente
de plus en plus.

Quand ma mère est morte,
j’ai compris que la mort faisait
partie de la vie.
Pourquoi ne pas l’accepter, alors ?
À chaque mort qui me touche,
une infime partie de moi meurt.
Est-ce que c’est qui cela qui me fait peur ? …

Partage

Jouir

De quoi ?

Partage

Fichtre

L’Europe est dans la merde.
Que va t-il naître de ce bordel ?

Partage

Ça m'emmerde

Ça m’emmerde que
les pédés et les gouines,
du moins beaucoup d’entre eux,
militent pour le mariage,
la famille et tout le barda
qui fait que l’on ressemblerait à des hétéros.

Combien d’entre nous n’ont jamais eu
de problème dans leur famille à cause
de notre homosexualité ?

Sommes-nous capable de reproduire que
ce que nous connaissons comme système ?

Partage

Univers

Pourquoi quitte t-on
certains univers trop facilement,
surtout celui du rêve ?

Partage

Réminiscence

Mais de quoi ?

Partage

Onanisme

Ça rend sourd,
parait-il ?

Partage

Négatif

Qui y t-il de négatif, là, tout de suite,
dans ma vie ?
Mon mal au cran ?
Ma tendinite au pied gauche ?
Mon travail où ça ne se passe pas toujours bien ?
Mes insomnies ?

Partage

Républicain

Je ne vais pas rayer ce beau mot
de mon vocabulaire.
Pourtant, je m’interroge sur la façon
de l’utiliser à partir d’aujourd’hui.

Partage

- page 2 de 10 -

Articles consultés récemment

J'aimerais tellement

À avoir à me rebrasser les manches pour un futur déménagement. La visite de l’appartement témoin sera un matin de la semaine prochaine. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Je m'occupe

Je bibelote, en attendant les grands travaux dus à un déménagement, mais je n’ai toujours pas de date. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Mélange adéquat

Je n’ai jamais vu autant de curés, et de bonnes sœurs, ici, ni autant de militaires. Je n’ai jamais autant croisé de couples de gouines.

Oui, j'aimerais l'être, peut-être.

Être un roger-bontemps, cela serait sympa. À une époque, Roger était un de mes surnoms, pour diverses raisons. Roger-bontemps ne l’a jamais était, mon surnom. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Cuisine

Ma première ratatouille de la saison accompagnée de lentilles roses au curry.