Mes grandes découvertes

Fil des billets - Fil des commentaires

Agriculture urbaine

Ce matIn, je vais au marché.
Je suis accostée
par une charmante personne qui
travaille pour la ville de Paris.
Elle voulait savoir si j’étais d’accord
pour apprendre à faire de compost.
Je venais de comprendre
qu’en ville, on pouvait ne pas savoir.

Quand on vient d’un village de 500 habitants;
où un hectare de terre était consacré
au potager famillial;
où un autre hectare constitué
ce que l’on appelait : ” la cours des bêtes”,
c’est à dire que dans cette cours il y avait
des cabanes pour la volaille,
la porcherie, la maison des lapins.
On ne jetait à la poubelle que
ce qui devait y aller.
On nous apprenait par mimétisme
à recycler, le cycle de la vie.
L’Écologie n’existait pas,
elle était présente.

Partage

Équivalence

J’ai réalisé que mon surpoids
était égal à 13 bouteilles d’eau,
plus une petite.
Je me demande pourquoi je l’accepte
car par fatigue naturelle,
je refuserai de les porter.

Partage

Courant

Un boum, puis une femme à côté de moi
qui émet un ha. Mi-surprise,
mi-inquiète.
Le métro est arrété depuis 22 minutes.
Le conducteur nous tient au courant
du manque de courant sur la ligne.
Les gens soulagés râlent.
Il faut que nous évacuons la rame.

Partage

Girls bis

Je viens de finir
les quatre premières saisons,et
les quatre premiers épisodes
de la saison 5.

Partage

Boutargue

Qui en a déjà mangé ?
Et saurait m’expliquer à quoi
ça ressemble.

Partage

Nonobstant

J’ai toujours cru que
c’était un mot belge.

Partage

Grave

Au fin fond de la Guyenne
je suis entourée d’anglais.
Ils ne sont jamais partis.

Partage

Bribe

Des bribes, d’images,
de conversations,
sont toujours présentes.
Ma mémoire les fait
resurgir à son gré.

Partage

Xylophage

Bestiole à ne pas recontrer.

Partage

Soutane

La première fois que j’ai vu
une soutane, c’était à
Sainte Anne d’Auray.
J’étais enfant, je n’avais pas 10 ans.
Je n’en avais encore jamais vu.
Je ne comprenais pas
pourquoi un homme portait une robe.

Partage

Orgasme

Pas aubourd’hui.

Partage

Limace

Chemise en argot,
je me suis donc achetée
une limace spéciale entretien !

Partage

Flou

Il a fallu que j’acquière
une certaine expérience
pour comprendre que le flou n’était pas
l’ennemi du photographe.

Partage

Compatible

Certaines mésaventures m’ont
permis de comprendre que
mon caractère n’était pas comptable
avec tous.

Partage

Ingénue

Pour le nom, j’ai passé
l’âge. Pour l’adjectif,
cela doit m’arriver.

Partage

Horreur

J’ai horreur de
tout de qui m’emmerde.

Partage

Flibustier

Moi qui croyait qu’
un flibustier et un pirate,
c’était pareil.
Que nenni.

Partage

Yoga

Il m’est venu l’idée de pratiquer,
il y a quelques années de cela.
J’ai trouvé un endroit,
vers Madeleine.
Plusieurs fois, je me suis demandée,
si ce n’était pas une secte.
De toute façon, je n’arrivais pas
à lacher prise, cela m’énervait.
J’ai arrété.

Partage

Xylène

Même après avoir regardé
ma définition. Je ne sais pas
quoi écrire à ce sujet.

Partage

Question

J’ai une boite à questions
qui remplace mon cerveau.

Partage

- page 2 de 12 -

Articles consultés récemment

Repas sous haute surveillance

Ma boîte a une convention avec les cantines de la mairie de Paris. À midi, je suis allée à celle à coté du bureau. J’attrape un plateau. Je tourne la tête à gauche. Je vois un militaire armé. Je ne suis pas capable de décrire ce que je ressentais, mise à part une gêne de déjeuner avec des militaires armés.

Le mail

Bonjour, ce matin, j’ai reçu un mail de votre part dont le titre était : “Cunégonde, faites plaisir à votre homme.” Je suis consternée par une telle familiarité. Vous m’appelez par mon prénom bien que vous ne me connaissez pas. Vous semblez aussi connaître mon orientation sexuelle. De plus, je tiens à vous signaler que je ne possède personne. Je ne tiens plus à recevoir de tel mail. Cordialement J’ai aimé prendre du temps pour leur dire ce que je pense.

Neurologue

J’ai eu un RDV avec un neurologue, pour mes migraines, le 23 novembre. Une semaine de migraine, toutes le 4 semaines, ça me fait juste perdre la tête.

A la Tour effeil

Il faut savoir que je fais assez touriste, même dans mon village, j'arrive à passer pour une touriste pour les nouveaux habitants. A la Tour Eiffel, avec ma nièce, c'est moi que les vendeurs de trucs à touristes prennent pour La Touriste. Aucun s'est adressait à elle. Un par contre fut somptueux, il a eu un argument de vente choc: "moins cher que gratuit!!"