Dégoutée de la vie

Fil des billets - Fil des commentaires

Bouton off

J’ai repris le travail hier,
après 17 jours de congés.
Mes insomnies ont recommencé
dés la première nuit.
J’ai sommeil.
Je me couche et là,
je commence à penser à tout
ce que j’ai à faire,
ou à penser que je n’arriverai pas
à relever le défi que j’ai accepté.

Il faudrait que j’arrive à ne plus
cogiter quand je devrais m’endormir.
Plus facile à dire qu’à faire.

Partage

J'ai du mal

À accepter qu’une amie puisse
me dire qu’elle ne veut plus vivre.
Je le comprends.
Elle s’ouffre sans arrêt.
Elle n’a plus d’autonomie.
Mais l’accepter,
c’est autre chose.

Partage

Quand je serai grande

Mon travail me plait plus,
je n’arrive pas à en trouver un autre.
Je n’ai jamais eu de déclic
pour une profession que
j’aimerais faire quand
je serai plus grande.
À plus de cinquante ans,
je désespère.

Partage

Machiste y compris en courant

Je me balade tranquillement
sur une petite allée.
Un homme arrive en courant,
en face de moi.
Je ne m’écarte pas.
Il me double sur la droite,
en émettant un haha de fierté
mal placée !

Partage

Je me demande

Si j’aimerais me ressembler ?

Partage

Boutons bis

Après les commentaires de Gilsoub et de Franck,
j’ai envoyé un mail à 5asec,
pour leur expliquer mon problème de boutons.
J’en ai aussi envoyé un à la DGCCRF.
Hier soir, je viens de recevoir
le pdf à remplir pour faire une réclamation.
Et les conditions générales étaient avec.
Je les ai lues,
il n’était pas question de bouton.

Partage

Boutons

Je vais chercher ma doudoune
au pressing. Deux boutons de la manche
droite manquaient.
Et les deux de la manche gauche
étaient cassés.
Quand j’ai montré ça à la personne
qui travaillait là,
je n’ai obtenu que :
“mais c’est écrit dans les conditions générales !”
Avec sa main droite,
il m’a montré ces fameuses
conditions générales que
personne ne lit.

Partage

Nager dans les séries

J’avais bien mis mon réveil à 7h
pour aller nager tôt, et éviter la foule.
À 2h48, comme je ne dormais pas,
je l’ai enlevé.
Là, du coup, je suis devant,
une série.
Et ce temps me donne envie de
rien.

Partage

Au courant

J’ai tout acheté pour
fabriquer la lampe que
je veux au-dessus de l’aquarium.
J’ai oublié la prise.

Partage

Chaleur

Je n aime pas la chaleur,
et toutes les odeurs qui s’en dégagent.

Partage

Il ne fait pas bon vivre chez moi

Un escargot et deux crevettes
sont déjà morts.

Partage

Vraiment fini, on est en novembre

Je n’ai plus une seule affaire d’été
dans mon armoire.

Partage

Trump

Est-ce que cela signifie que
je risque être, encore obligée de
voter à droite pour que l’extrême droite
ne passe pas aux prochaines élections ?

Partage

Wisigoth

C’est eux les coupables,
eux, qui ont dû m’empêcher de dormir.
Eux, aussi, du moins,
une de leurs descendants
dont la douce voix matinale,
m’a expliqué que ce soir,
c’était fichu, je finis tard,
pas de Paris Carnet pour moi.

À 8h37, je ne rêve que
de pouvoir à nouveau entrer
dans mon lit.
Vivement ce soir !

Partage

Punaise

Pour ne pas dire PUT… !!!
Je regarde sur l’application Ratp,
le chemin pour aller prendre une navette,
qui m’amènera jusqu’aux portes
d’un magasin où je vais voir une penderie.
Le 88 doit me déposer près du 77 bd
Saint Jacques.
Je n’ai jamais pris ce bus.
Je pars un peu plus tôt.
J’arrive à l’arrêt indiqué.
Le panneau d’information indique que
le prochain bus est dans 10 minutes.
Trop tard, donc!
J’ai pris un RER C
J’espère que je vais arriver à bon port.

Partage

Zou

J’vais mieux.
Je vous direz
ce soir, si c’est vrai.

Partage

Kilomètre

J’aimerais être à des kilomètres
d’ici. Vivement octobre,
je prends les bestioles,
et hop…

Partage

Querelle

C’est usant ces querelles régulières
parce que nous ne sommes pas d’accord.
Jamais on joue carte sur table
pour aplanir nos différents.

Partage

Sérinité

Je cours après,
sans jamais l’attraper.

Partage

Gangrène

Je suis capable
de me laisser bouffer par
mon boulot.

Partage

- page 1 de 4

Articles consultés récemment

Brèbe d'un sexiste

” Elle est folle ou quoi ? Elle a la ménaupose ? “

Mangue

J’ai appris à peler une mangue, en bas su po t de Brooklyn. Il faut enfoncer un tournevis, plat ou cruciforme, au choix dans la mangue. D’une main on tient la mangue, de l’autre main on la pèle avec un épluche-légumes.

Dimanche 75

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Petit à petit

On peut espérer que tous les états aux USA fassent comme celui de l'Illinois, et votent l'abolition de la peine de mort.

Inconsciemment je me désintoxique

J'ai oublié mon smartphone, dans un endroit où je ne pourrai le récupérer que lundi matin. Un ami m'a proposé de me prêter un téléphone. J'ai refusé. Tout d'un coup, je n'en éprouvais pas le besoin.