Dégoutée de la vie

Fil des billets - Fil des commentaires

Changement de saison

Je vais passer mon armoire
en hiver.

Découverte tardive pour la journée

J’avais envie d’aller faire un tour.
Je n’avais pas d’idée.
Je suis allée dans le parc le plus près de chez moi.
Je fais un tour sur twitter.
Je découvre un ptit parc trop sympa,
à 45 minutes à pied de chez moi.

La prochaine fois.

Plus rien dans le ventre

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Micro_p.jpg

Choix

C’est compliqué d’accepter
le choix des autres
dans certaines situations.

Écouteurs

Maintenant que je vais recevoir
mes écouteurs bluetooth pour
regarder, tranquille, des séries,
dans le bus, le métro remarche.
Mais c’est quoi cette grève qui
ne peut pas être emmerdante
jusqu’au bout !

Jour sans

Je vais dans un magasin d’aquariophilie,
pour acheter un filtre pour l’aquarium.
Le filtre que je veux ne se fait plus.
Il m’a commandé l’équivalent.
Je vais dans une librairie
pour acheter un guide sur le Japon.
Il n’y avait pas celui que je voulais.
Je passe devant un magasin de fringues
que j’aime bien.
Il fallait aller à Opéra pour avoir
les tee-shirts souhaités.

Assise dans le métro

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Place_p.jpg

104

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Feminicide.jpg

Suicide

J’ai parlé du suicide.
Et je me suis aperçue que
beaucoup avait connu cette situation.
Il y a 7 ans,
je l’avais mieux digéré.
C’est dur d’accepter que
c’est sa décision.

Plus jamais

Hier soir, sa sœur m’apprenait que
plus jamais je ne le reverrai.
Je revois son visage,
dans la maison de leur enfance.

Ma meilleure amie du moment

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Bouillotte_p.jpg


J’ai le dos en vrac,
et il ne fait pas bon d’avoir
en même temps un lumbago et
la crève.

Tant de violence ◇2

J’écoutais le discours d’Aissa Doumara Ngatansou
quand elle a reçu le prix Simone Veil.
Cette histoire qu’elle raconte sur cette jeune femme
qui a vu son fils égorgé,
ainsi que son mari.
Le sang de ce dernier a été recueilli dans un récipient,
et on l’a forcé à le boire.
En pleurant, je me suis demandée
dans quel monde nous vivons.
Comment agir contre une telle violence ?

Tant de violence

Je viens d’entendre que
Julie Douib était le trentième féminicide
depuis le début de l’année.
Nous ne sommes que le
10 mars !

Nuit de la solidarité

J’ai dû me désinscrire,
à cause d’un emploi du temps
trop chargé.

Bouton off

J’ai repris le travail hier,
après 17 jours de congés.
Mes insomnies ont recommencé
dés la première nuit.
J’ai sommeil.
Je me couche et là,
je commence à penser à tout
ce que j’ai à faire,
ou à penser que je n’arriverai pas
à relever le défi que j’ai accepté.

Il faudrait que j’arrive à ne plus
cogiter quand je devrais m’endormir.
Plus facile à dire qu’à faire.

J'ai du mal

À accepter qu’une amie puisse
me dire qu’elle ne veut plus vivre.
Je le comprends.
Elle s’ouffre sans arrêt.
Elle n’a plus d’autonomie.
Mais l’accepter,
c’est autre chose.

Quand je serai grande

Mon travail me plait plus,
je n’arrive pas à en trouver un autre.
Je n’ai jamais eu de déclic
pour une profession que
j’aimerais faire quand
je serai plus grande.
À plus de cinquante ans,
je désespère.

Machiste y compris en courant

Je me balade tranquillement
sur une petite allée.
Un homme arrive en courant,
en face de moi.
Je ne m’écarte pas.
Il me double sur la droite,
en émettant un haha de fierté
mal placée !

Je me demande

Si j’aimerais me ressembler ?

Boutons bis

Après les commentaires de Gilsoub et de Franck,
j’ai envoyé un mail à 5asec,
pour leur expliquer mon problème de boutons.
J’en ai aussi envoyé un à la DGCCRF.
Hier soir, je viens de recevoir
le pdf à remplir pour faire une réclamation.
Et les conditions générales étaient avec.
Je les ai lues,
il n’était pas question de bouton.

- page 1 de 4

Articles consultés récemment

Cigogne

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Dimanche 74

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. J’adore les cygnes.

Renconte fortuite avec une lectrice de Vernon Subutex

Moi : “vous aimez Vernon?”, je lui montre le bouquin qui dépasse de son sac. Elle : “j’adore !”

Ce sont bien des ptits bonheurs

Non loin du marché aux fleurs, un petit garçon tient fièrement la boîte dans laquelle se trouve l'oiseau que son père vient de lui acheter. Il me sourit quand il remarque mon sourire. Devant le Grand Palais, un homme pousse un fauteuil roulant, une femme qui a la jambe gauche cassée me sourit quand elle voit que je compatis.

Piqure

Selon les résultats de l’échographie du 14 décembre, je risque être obligée, de faire des piqures à Epi. La véto m’a rassuré en me disant que quand on était obligé on y arrivait.