Arles et à côté

Fil des billets - Fil des commentaires

Les rencontres de la photographie ■6

I_p.jpg

Les rencontres de la photographie ■4

H_p.jpg

Les rencontres de la photographie ■3

G_p.jpg

Les rencontres de la photographie ■2

F_p.jpg

Les rencontres de la photographie ■1

E_p.jpg

Départ les rencontres de la photographie

D_p.jpg

Arles ♡14

41_p.jpg


42_p.jpg


9
43_p.jpg


3 soirs différents

Arles ♡13 collages

38_p.jpg


39_p.jpg


9
40_p.jpg

Arles ♡12 campagne en Camargue

35_p.jpg


36_p.jpg


9
37_p.jpg

Arles ♡11, Marseille

32_p.jpg


33_p.jpg


9
34_p.jpg

Arles ♡9

26_p.jpg


27_p.jpg


9
28_p.jpg

Arles ♡8

23_p.jpg


24_p.jpg


9
25_p.jpg

Arles ♡7 Saintes Maries de la mer

20_p.jpg


21_p.jpg


9
22_p.jpg

Arles ♡6

16_p.jpg


17_p.jpg


9
18_p.jpg

Arles ♡5, Avignon

13_p.jpg


14_p.jpg


9
15_p.jpg

Autoportrait

A_p.jpg

Arles ♡4

10_p.jpg

Baux de Provence

11_p.jpg

Les carrières de lumières

12_p.jpg

Saint Rémy de Provence

Arles ♡3

7_p.jpg


8_p.jpg


9_p.jpg

Arles ♡2

4_p.jpg


5_p.jpg


6_p.jpg

Arles ♡1

1_p.jpg


2_p.jpg


3_p.jpg

Articles consultés récemment

photo

Il m’arrive de regarder une photo, et de me dire, j’aurais adoré la faire !

Dotclear

Bon anniversaire.

Le choix de la fin de vie

Les suicides en couple de ces 2 couples dont la presse a parlé m’ont profondément touchée. Je suis pour que nous ayons le choix de notre fin de vie. Il y a quelques années, le suicide me choquait, me perturbait. Maintenant, la vie aidant, je me suis assouplie. Notre dignité doit exister même dans la mort. Nous devons avoir la possibilité de nous tuer si la vie ne répond plus à « notre besoin de vie ». Si la qualité de notre vie n’est plus là. À quoi bon ? Je ne pense qu’aux personnes qui choisissent le suicide comme fin de vie à cause de la maladie, d’une souffrance insupportable. Je pense que si l’euthanasie était légale, certains auraient eu une mort plus sereine. J’ai conscience que mes mots peuvent choquer, mais c’est de la souffrance que j’ai ressentie lorsque j’ai appris que l’un de ces deux couples s’est tué avec un sac en plastique sur la tête.

Rêve masqué

J’ai rêvé que je sortais sans masque. Ça m’en a réveillé.

Jamais dans la rue

J’attendais un ami. Une personne avec un gilet CARE, m’aborde, elle voulait 2 minutes de mon temps. Je lui dit : jamais dans la rue. Elle me demande s’il y a moyen de changer, d’évoluer. J’ai acquiescé et ajouté oui, mais jamais dans la rue.