Directions biscornues

Parce que gouine,
je me retrouve en train de manifester
pour le mariage,
bien que je sois contre.
Parce que contre la pédo-criminalité
je me retrouve à soutenir (moralement)
des personnes que je n’aurais pas
sans doute pas défendues
le reste du temps.
Je me dis que la vie prend,
quelques fois des chemins étranges,
pour me montrer la voie à suivre.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2696

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Exhumation

Je viens de trouver une énorme bouteille de shampoing, 1,5L. Il n’en reste que la moitié. Dessus une date : 22/05/201. Je n’arrive pas à voir si c’est un 4 ou un 6. En tous les cas, si j’ai une allergie. Je saurai d’où ça vient.

paris_p.jpg

Dimanche 79

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Jour 1 du confinement

Je suis sortie pour faire les dernières courses. Je me suis achetée des oignons, des pâtes en tout genre : à l’épeautre, au froment, au sarrasin, et juste au blé. Les bestioles ont tout ce qu’il leur faut. Il y avait une ambiance étrange, la queue devant le tabac du coin. Je n’arrive pas à imaginer ce que pourra être ce confinement. J’ai réactivé les groupes WhatsApp. Aujourd’hui plus de sortie, je ne suis pas encore réquisitionnée. Je pense que quand je le serai il n’y aura plus de transports.

Sont-ils inconscients ?

Les gens portent de moins en moins de masque même quand il est obligatoire. Le métro était blindé, ce soir, quand je suis rentrée du travail. Dans moins de 2 mois, je pourrai aller travailler à pied. Ce matin, la file pour accéder à l’aide alimentaire en face de mon boulot était impressionnante. J’ai l’impression qu’elle grandit de jour en jour.

Incroyable

Les échanges sur la mail liste.