Dimanche 100

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Pg_p.jpg

Là, j’y vais.

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2517

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Parfum

Certains parfums me ramènent en enfance. D’autres me laissent sur place.

Où est l'eau que j'ai utilisé ?

je reçois une lettre de mon bailleur. Une société spécialisée a relevé tous les compteurs d’eau de l’immeuble. Ma consommation d’eau est nulle. Les acomptes que j’ai déjà versés vont mettre remboursés.

Vélib

Vélib est vraiment le destrier des temps modernes. Au moins une personne le croit, celle que j’ai vu passer, hier matin, habillée en cavalière, et pédalant farouchement.

Chercher l'erreur

Mes nouvelles lunettes ont des verre qui ne sont plus incassables, et des montures en titan. Les verres ne sont pas garantis, les montures si.

Fête des voisins

Nous étions une cinquantaine. C’était bon enfant. J’avais amené ce que j’étais capable de cuisiner, à savoir des canettes de coca et des abricots. Un jeune enfant vient vers moi. Il me tend les bras, je le prends, son comportement m’intriguait. Il est handicapé Plusieurs fois, il est venu vers moi. Je me suis fait un copain. Son père était content qu’il aille vers quelqu’un. Les autres enfants ne jouaient pas avec lui. Monde cruel de l’enfance.