Bouton off

J’ai repris le travail hier,
après 17 jours de congés.
Mes insomnies ont recommencé
dés la première nuit.
J’ai sommeil.
Je me couche et là,
je commence à penser à tout
ce que j’ai à faire,
ou à penser que je n’arriverai pas
à relever le défi que j’ai accepté.

Il faudrait que j’arrive à ne plus
cogiter quand je devrais m’endormir.
Plus facile à dire qu’à faire.

Partage

Commentaires

1. Le mardi 23 octobre 2018, 07:52 par mirovinben

Pas facile de trouver une béquille pour poser le petit vélo qui tourne dans la tête. Je confirme.

Et compatis.

2. Le mardi 23 octobre 2018, 08:02 par Cunégonde

Je me demande si ce n’est pas la seule chose qui tourne rond chez moi, ce petit vélo.

3. Le mardi 23 octobre 2018, 08:31 par Anthom

Exercice physique avant d’aller se coucher, surtout pas d’ordinateur, dixit mon toubib au vu de mes problèmes identiques aux tiens! Mais plus facile à dire qu’à faire!

4. Le mardi 23 octobre 2018, 18:31 par Cunégonde

Même pas la force ni l’envie de faire de l’exercice le soir, j’en fais le matin. Il faut que j’arrive à repartir à la piscine. Pour l’ordinateur, pour ma part, c’est plutot le smartphone, et j’enlève la lumuère bleue, comme ça j’ai moins mal aux yeux.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2334

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

J'avais oublié ce nom

Brussel sprout : chou de Bruxelles. J’en ai mangé tous les jours quand j’avais 20 ans, dans la famille londonienne, pendant 9 mois et demi. Depuis, je peux plus.

Cuisine_p.jpg

Cuisine pour les bestioles

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent. Je leur ai pris des courgettes bio, il ne faudrait pas qu’elles soient malades à cause des pesticides. Je les ai pelées contrairement à la première fois. Je les ai fait cuire à la vapeur, d’ou la photo. Je les ai mixées, sinon elles ne les mangent pas.

Violence_p.jpg

Violence

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Marche 2016

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Des veuves

J’expliquais à des copines hétérotes que la plupart des lesbiennes que je connais, portent beaucoup de noir. A. me dit : “non, celle que je vois,ne sont pas en noir”. Ce à quoi je réplique que celles que je connais si! Cri du cœur de A. : “elles sont veuves !”