Se présenter

J’essaie de changer de travail
tout en restant dans la même boîte.
J’ai loupé un poste car
je n’ai pas le permis.

J’étais quand même contente
de ma prestation parce que
se présenter n’est pas une chose aisée.

Partage

Commentaires

1. Le mardi 31 octobre 2017, 08:28 par mirovinben

Tu n’as pas le permis ?

C’est vrai que ce n’est pas indispensable en région parisienne et que, très probablement, je ne l’aurais jamais passé si j’étais resté à Paname.

Sinon, passer devant un(e)/des recruteur(s)(se(s)) n’est jamais facile. Avec ou sans permis.

2. Le mardi 31 octobre 2017, 18:53 par Cunégonde

Ben non, j’ai pas le permis et dans un futur proche, j’en aurai même plus besoin !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2208

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Inviter

Cela a l’air un acte si anodin, si banal qu’il ne l’est pas pour moi. Recevoir, me déclenche des crises d’angoisse. Tout doit être parfait. Entrer dans mon antre, n’est pas une intrusion mais quand même. En plus comme je n’aime pas cuisiner je n’invite pas à manger. Rare sont ceux qui ont partagé un repas, chez moi, avec moi. Ailleurs, quand ce n’est pas moi qui cuisine, c’est plus simple. Moins de pression à gérer. En plus, je me suis aperçue qu’il était plus aisé pour un homme célibataire de ne pas cuisiner donc de ne pas inviter que pour une femme célibataire. Je suis encore à chercher une marque de bière pour une future invitation. J’ai encore un peu de temps devant moi. Ils sont dans une lointaine contrée, pour le moment.

Bloquage

Je vais au restau avec Nath. Tout d’un coup, J’entends : “appelez les secours quelqu’un fait un malaise.” Je réagis pas, l’autre réagira ! Nath me dit que c’est la dame derrière moi qui a fait un malaise. Je me tourne, me lève, je m’aperçois qu’elle s’est affaissée sur elle-même. Je la prends sous les bras le serveur enlève la chaise, je la mets en PLS, ( les cours de secourisme, ça sert !). Elle revient à elle, je lui demande son nom, son prénom, sa date de naissance. Je lui annonce que les pompiers vont arriver. L’amie avec qui elle déjeunait est venue nous rejoindre. Elle a rien pu faire, elle était bloquée par la panique.

mousse_p.jpg

Ça mousse

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Modification de mon habitat

J’ai un mur de 3m50 de long, et 2m48 de haut. Pour le moment, il y a la bibliothèque que j’avais dans mon studio. Je vais faire un mixte. Mi-rangement, mi-biblothèque, grâce aux multikaz. Portes rouges ou noires pour les rangements, rien pour la partie bouquin. Bien sûr, je ne ferai pas cela toute seule. Les couleurs des portes formeront un dessin géométrique longtemps réfléchi.

Particularité parisienne

Ce week-end, je suis allée à Lille avec Isaparis. Nous avons trouvé la ville très agréable, les Lillois sympathiques. L’agressivité est-elle une particularité parisienne ?