Même au guichet d'une gare

Je vais acheter des billets de train
pour partir en week-end avec une amie.
Au guichet, j’explique à la personne en face de moi,
où je veux aller, quand, et que j’utiliserai
ma carte de réduction pour deux.
J’ai précisé que mon accompagnatrice
avait le même prénom que moi?
puis j’ai épelé son nom.
Arrivée à sa date de naissance,
j’ai eu une absence.
Le regard et la mimique de la guichetière
m’indiquèrent qu’elle était lesbienne.
Elle était si sympa que je n’ai pas eu
le courage de la détromper,
en lui disant que je partais avec une amie
et non une amoureuse.

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2098

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Confondre

Je ne comprenais pas la phrase : “les gays, c’est transmettre.” Après une fraction de seconde, j’ai compris que j’avais confondu les gays et léguer.

Haussement

Un haussement de sourcils attachant. Laura Prepon dans Orange Is the New Black.

Marche 2016

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Plus besoin de se poser la question

Certaine le porte sur leur tee-shirt. Je lisais un billet publié par Barbieturix, dont le sujet est active, passive chez les lesbiennes. Ce matin, je prends le métro. Je passe le tourniquet, la première personne que je vois est une femme dans la soixante avec écrit sur son tee-shirt active.

Des veuves

J’expliquais à des copines hétérotes que la plupart des lesbiennes que je connais, portent beaucoup de noir. A. me dit : “non, celle que je vois,ne sont pas en noir”. Ce à quoi je réplique que celles que je connais si! Cri du cœur de A. : “elles sont veuves !”