Des livres

J’amène mon panier à recycler
dans le local poubelle où
se trouvent les poubelles jaunes.

Sur une de ces poubelles asservies au recyclage
un sac en plastique était posé.
Je regarde le contenu,
il s’agit de livres de poche.
J’en ai pris quelques-uns.

Commentaires

1. Le dimanche 20 avril 2014, 10:29 par Gilsoub

J'éspére que tes voisins on bon gout ;-)

2. Le dimanche 20 avril 2014, 21:11 par Cunégonde

Ça va.

3. Le lundi 21 avril 2014, 06:45 par mirovinben

Recyclage réussi, donc.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1383

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Grosbill

Samedi, je suis allée au magasin 10 rue du plâtre pour échanger une barrette mémoire. Je m’étais trompée en en commandant une sur leur site. J’explique cela au charmant vendeur. Il me rassure en me disant qu’ils étaient là pour cela. Il me vend à la place une barrette plus cher que celle que j’avais acheté Il m’a fait payé 8€94, la différence. Je sors du magasin, je regarde la boîte et je vois écrit DDR2. J’avais demandé une DDR3. Je lui avais amené le modèle de ce que je voulais. Je re-rentre dans le magasin, je lui montre, pour lui c’était une erreur d’étiquetage. Une fois chez moi, je n’ai pu que constater que ce n’était pas la bonne barrette. Après mon déjeuné et ma sieste, je suis repartie les voir. J’ai eu à faire à un autre vendeur. Il m’a donné la bonne barrette. Une fois dans le métro, je me suis rendue compte que mes 8€94 n’avaient pas été remboursés. Ce matin, je téléphone au 0892 02 21 21. J’explique mon cas, j’obtiens de la personne des avoirs par mail. Sauf que je n’ai eu qu’un avoir de 2€90. Maintenant, je leur envoie un LRAR pour obtenir les 6€04 qui me manquent.

Métiers de bouche

Si dans certains arrondissements de Paris, il y a de moins en moins de boucheries, charcuteries, fromagerie, boulangeries, ici ce n’est pas le cas. Je n’avais jamais vu autant de boucheries, et de fromageries que dans la rue Saint-Charles.

La taille des écrans plats

Au vu de ceux de mes voisins, le mien est ridicule. En rentrant, un soir de match de foot, beaucoup de mes voisins, comme moi, n’ont pas de voilage aux fenêtres, je suis restée impressionnée par la taille d’un. Il faisait presque tout un mur. J’aurai pu suivre le match de la cour de l’immeuble.

Aspirateur

Je n’ose pas le passer, tellemnt l’immeuble est silencieux.

Cafe_p.jpg

Dimanche 103

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.