Mot-clé - spectacle

Fil des billets - Fil des commentaires

Zingaro

Hier soir, magnifique;
poétique, touchant…
Très belle soirée,
en très bonne compagnie.

Partage

La tentation d'Ève

La danse, je connais pas.
Pietragalla est un personnage
qui plusieurs fois m'a intéressée.

Les dix premières minutes m'ont
paru longues, je ne comprenais pas.
Puis, l'histoire a commencé à me parler.

J'ai aimé ce que j'ai vu.
J'ai aimé les émotions
que je ressentais grâce à ce spectacle.

Partage

Quand je vous dis que je le vois

DSC_0357.jpg

Partage

Sophia Aram

Crise de foi,
une heure et demie de plaisir.
C'est bien écrit, et très bien joué.
Des réflexions et des vérités qui
pointent du doigt nos absurdités
par rapport aux religions.

« Les religions, c'est de la vente forcée. »
« Il vaut mieux être athée que de mauvaise foi. »

Partage

Tu vois ce que je veux dire

Par un SMS, Yo me propose
d'aller voir un spectacle :
La lesbienne invisible.
J'accepte sans même savoir
de quoi il s'agit.
Une amie accompagne Yo.

C'est un divertissement distrayant,
et plaisant. J'ai plus apprécié le dernière partie
que certaines caricatures.
La définition du temps lesbien,
à savoir que neuf jours lesbiens
équivalent à quatre ans et demi
chez les hétéros et à trois secondes et demie
chez les pédés, m'a fait éclater de rire.

Une marche durant laquelle,
j'appris qu'il existait au moins
une personne qui regardait la bouche des gens dans la rue.
Un restau où nous étions trois
assise autour de la table
à porter le même prénom.

L'amie d'Yo nous raconta une soirée
où, j'étais allée au début,
et elle, plus tard. La discussion
s'enchaina sur la prostitution.
La soirée fut très agréable.

Partage

Articles consultés récemment

Bouche_p.jpg

New York détail $3

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Cycliste mitigée

Hier vers midi, je suis allée récupérer mon beau destrier bleu. Je l’ai trouvé immense. Il faut que je m’habitue aussi au rétropédalage. Le pire est d’arriver à faire du vélo dans Paris sans avoir peur. Sur les pistes cyclables, j’adore cette fausse sensation de liberté.

Dimanche 73

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Couverts

J’ai reçu mes couverts pour pique-nique.

Plein air

Deux heures de marche, aprés le boulot, et un pique-nique.