Mot-clé - rencontre

Fil des billets - Fil des commentaires

Sabine Weiss

Je suis allée voir
cette expo avec 2 inconnus.
Très sympa, les inconnus,
l’expo, et le lieu.

Partage

Marche 2016

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

DSC_2577p.jpg

Partage

Suite de la fête des voisins

Comme j’avais accompagné
une voisine chez elle, pour prendre part
à son malheur, quand je suis revenue,
dans la cour, mon saladier blanc,
dans lequel se trouvaient 2kg d’abricots,
avait disparu.
Les abricots, aussi, eux étaient là pour ça.
Une voisine m’explique qui l’avait récupéré,
elle me donne son prénom.
Sur la liste des habitants, dans le hall,
il n’y a pas les prénoms des personnes.
Après avoir émergé de ma sieste,
j’ai laissé un mot, dans l’ascenseur,
enfin de soirée, cette voisine bien attentionnée m’a appelée et ramené
mon saladier. Un papotage de 2 heure
a cloturé la soirée.

Partage

2 copines et un billet

J’ai déjeuné avec une,
Papoté avec l’autre,
trouvé 5 euros.

Partage

2 bises

Francis Lalane m’a fait
sur bise, sur chaque joue.

Partage

Bonne soirée

Je vais récupérer un colis,
dans un relais.
En fait, deux m’attendaient.
Un entrait dans mon sac à dos.
Le second, lui, était plus gros,
et plus lourd.
Gentiment la personne qui me l’a délivré,
m’a confectionné des poignées.
Pour sortir,
la personne qui entrait m’a tenu la porte.
J’ai quitté cet adorable magasin,
en disant un souriant bonne soirée.

Partage

Maman

Un jeune homme d’une trentaine d’années,
à côté de moi, dans le métro
qui me transporte jusqu’au
restaurant où a lieu le Paris carnet,
écrit un sms à sa maman,
en faisant le moins de fautes possible.

Partage

Pouvoir

Aller à Paris-carnet,
demain.

Partage

Marché

Ce matin, avec une amie,
nous avons fait une balade inspirée par
ma lecture des tome 1 et 2
de Vernon Subutex de Depentes.

Nous avons fini cette promenade
par le marché, Place des Fêtes.
Nous avons acheté un poulet roti,
une tarte à l’orange,
du fromage dont un roquefort magnifique.
Je lui ai fait découvrir le fromage de Trappes.

En fait, cette journée était pleine
de petits bonheurs.

Il faut que je lui prête
les 2 tomes.

Partage

8 à table

Un repas avec des anciens collègues.

Partage

Neveu

J’ai vu mon neveu,
à mon nouveau boulot.
J’ai appelé ma nièce,sa cousine,
pour lui raconter.
Dire que je ne suis pas trop famille.

Partage

Gourou

Pas de gourou, des maîtres
en photos, ceux qui m’ont donné envie
ceux qui m’ont appris,
ceux que j’aime.

Partage

Bise

Je vous en claque
une,

Partage

Katmandou

Reconstruire pour rêver
à nouveau.

Partage

Cette année commence joliment

Avec une amie, nous avons pris
la résolution d’aller marcher ensemble,
une fois par mois. À suivre.

Hier soir, j’ai passé une agréable soirée
avec des amies que je vois trés peu.

Partage

26 rue Vavin

Je longe cet immeuble.
Le carrelage m’intrigue’
c’est le même que celui de
l’immeuble du 13 rues des amiraux.

Je traverse pour mieux voir,
un charmant monsieur, d’un âge certain
engage la conversation.
Il m’apprend que
c’est bien le même architecte
que celui du 13 rue des amiraux.

J’apprécie beaucoup ce genre de rencontre éphémère.

Partage

Communauté

Quand on s’embrasse
en mettant la langue dans la bouche de l’autre,
on échange 80 millions de bactéries.
Lorsque cet acte est répété environ
9 fois par jour par un couple,
une communauté de bactérie devient
commune à ce couple.
Un partage qui est souvent méconnu.

Partage

Record ?

Je me demande si
je ne détiens pas le record
d’emballage de mes petits orteils
dans de l’élastoplast.

J’en suis à 11 semaines et demi.

Partage

Vendredi soir

Des enfants sonnent à ma porte.
Ils me demandent des bonbons,
c’est Halloween.
Je n’en ai pas.
Un des gamins me lance :
” mais madame plus personne achète des bombons”

Partage

Trop peur

Qu’elles viennent vers moi,
qu’elles me touchent.
Elles sont sur le quai du métro,
à quelques centimètres de moi.
La peur est réciproque.

C’est la faim qui fait sortir
cette souris et son petit.

Partage

- page 2 de 8 -

Articles consultés récemment

Distributeur

J’ai dû mettre ma carte à l’horizontale dans le distributeur, pour avoir de l’argent.

Réponse à Anthom

« Tu vas bien ? » Quand j’ai lu sa question, je me suis demandée pourquoi elle me l’a posé. Je me suis arrêtée, pour me poser cette simple question. J’ai cherché des réponses. Cela dépend du moment. Je vais parce que je suis dans l’action. Je ne vais pas parce que je suis fatiguée. Les derniers éléments, qui ont ébranlé ma vie et ceux qui ont changé notre monde, m’ont fragilisé. Je vais changer de travail, de lieu de travail et d’organisation tant professionnelle que privée. Cela m’angoisse. J’avance à petits pas pour ne pas m’effrayer.

La solution

C’est castoche. J’ai acheté du velcro auto-adhésif. J’en ai collé sur tout le tour de l’étagère de Fil, et sur les bords d’un torchon. Je lui ai remis ses couvertures. Depuis, elle ne va plus dans son étagère.

Crotte

Je ne savais qu’un jour je m’intéresserai à ce point, aux crottes de mes bestioles.

Pas si fichue que ça

Je trouvais que Bertha ma mini fougère n’avait pas apprécié mes vacances, pendant celles-ci, je l’avais mise dans une grande casserole pleine d’eau. Comme cela elle était arrosée. Pour Hubert, le lierre, j’avais opté pour un embout que l’on visse à une grande bouteille peine d’eau que l’on enfonce ensuite dans la terre. Ce système s’est avéré très efficace. Pour Bertha, il ne convenait pas, son pot est trop petit. Bref, je pensais que Bertha était au plus mal. Je l’ai mise à la poubelle. J’ai étudié le chemin avec le moins de marche à cause de mon orteil, et hop direction un marchand de plantes ouvert tout le temps. Arrivée là-bas, je cherche les fougères, Elles étaient en moins bonne forme que Bertha. J’ai pris un Arthur, un asparagus. Il ira sur le nouveau frigo qui arrive demain. Une fois rentrée chez moi, une crise de culpabilisation aigüe m’a conduite à sauver Bertha du gouffre de la poubelle (un sac en plastique que donne le fruitier sur le marché.) Je l’ai rempotée, arrosée, remise à sa place. J’espère juste qu’elle ne soit pas rancunière.