Plaisir photographique

Quelqu’un contemplant l’affiche
de l’expo de Depardon.

Expo Miró

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Phrase_p.jpg

Quel choix ?

Quand l’imaginaire prend le dessus.
Il y a vingt ans,
j’ai visité, à Pragues le musée Mucha.
Du coup j’ai une vision très colorée
de ses affiches.
Je suis allée voie l’expo,
au musée du Luxembourg.
Les affiches m’ont paru fades.

Mais que dois je garder comme
vision celle de mon imaginaire
ou la réalité qui vient de me décevoir ?

Qui ?

Le 24 mai,
je devrais commencer à lire
son dernier roman.
Le 9 juin,
je devrais la voir,
en vrai.

New York détail $7

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Detail7_p.jpg

Zingaro

Hier soir, magnifique;
poétique, touchant…
Très belle soirée,
en très bonne compagnie.

Translúcidas

http://www.mep-fr.org/evenement/paolo-titolo/
Superbe expositon.
Sublimes portraits

Araki

Écouter Marc Lavoine parler de lui.
Je suis allée voir l’expo d’Araki,
je ne savais pas comment en parler,
lui si.

Seydou Keïta

Je suis allée, au Grand Palais,
voir l’expo.
Ses portraits sont si doux,
sa simplicité si parfaite,
qu’ils leur donnent une telle puissance
que j’en étais émue.

Yoga

Il m’est venu l’idée de pratiquer,
il y a quelques années de cela.
J’ai trouvé un endroit,
vers Madeleine.
Plusieurs fois, je me suis demandée,
si ce n’était pas une secte.
De toute façon, je n’arrivais pas
à lacher prise, cela m’énervait.
J’ai arrété.

Deux détails d'une expo sympa au musée Carnavalet

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Expo très agréable.
Les photos sont faites avec mon smartphone.

Musée Guimet@2

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Brèves de l'expo Hopper

« La machine là,
c'est une singer. »
Brève dite devant Girl at Sewing Machine

« Comment ils font pour
recevoir l'électricité.
Y a que les poteaux, pas les fils. »
Brève dite devant East Wind Over Weehawken

Pourquoi un euro de plus ?

Je veux m'acheter, sur le net,
un billet pour aller voir
l'expo de Hopper au Grand Palais.

Quelle ne fut pas ma surprise
quand j'ai vu qu'il fallait que
je paie un euro de plus pour imprimer
ce billet moi-même,
ou pour le télécharger sur mon smartphone.

Deux expos

Alice Springs, j'ai été fascinée
par ses portraits.
À tel point que je me suis acheté
son livre, photographs.

Émilie Jouvet, j'ai apprécié son travail.
J'aime son mélange de tendresse et de crudité.

Ai Weiwei

Nous étions allés voir Bérénice Abbott.
Nous avons fini par l'expo Ai Weiwei.

Du point de vue photographique, il est critiquable.
Par contre, son œuvre démontre à quel point
la photo ne peut être qu'un support d'expression.
Elle ne lui sert qu'à montrer, qu'à dénoncer.
Toute sa puissance est là, dans ses séries,
la mise en scène est impressionnante.

Tous les moyens sont bons pour acquérir de la culture

B. : « Tu savais que Tristan Tzara était écrivain ? »
Moi : « oui, je suis souvent dans sa rue, c'est marqué sur la plaque. »

Musée

Il s'agit d'un pavillon de chasse
qui fut transformé en hôtel particulier.

Maintenant, il possède la plus grande
collection des œuvres de Monet, au monde.

Mais je ne suis pas allée là-bas,
avec Gertrude pour voir les tableaux de ce peintre-ci.

Nous y sommes allées pour voir l'expo sur H.E Cross.
Je ne connaissais pas ce peintre,
bien que certaines de ses toiles soient exposées à Orsay.

J'ai apprécié l'exposition, le bâtiment par lui.
Je trouve dommage que Cross ne soit pas plus connu.


cross.JPG
un exemple que j'ai trouvé

Si, il existe une certaine ressemblance

Hier, je suis allée au musée Maillol
voir l'expo Miró.
J'apprécie beaucoup son imaginaire.

La première œuvre que l'on découvre
est celle représentée sur l'affiche :
La jeune fille s'évadant.

Mis à part les jambes,
je me suis trouvée une certaine ressemblance,
avec elle.

Pudeur photographique

Rares sont les personnes (moi, la première) qui
regardent une photographie et qui expriment
ce qu'elles ressentent comme émotion.

Pourtant certaines photographies m'ont heurtée,
m'ont bouleversée, m'ont perturbée, m'ont enjouée,
m'ont donnée du plaisir, m'ont émue aux larmes...

J'ai en tête des photographies de Salgado, de Burri, des Becher, de Kenna, de Brihat...
Je me souviens des émotions ressenties
face à certaines de ces photographies.

J'ai pourtant du mal à mettre des mots
sur les émotions que j'ai eu en les regardant,
même maintenant en me remémorant certaines.

Quand nous parlons photo,
nous parlons construction,
nous faisons des remarques sur les lignes de fuite.
Nous commentons la netteté, le contraste, l'harmonie des courbes,
le chois du cadrage, que sais-je encore.

Sommes-nous, suis-je si pudique
pour ne pas arriver à nommer,
décrire les émotions que les photographies me procurent ?

- page 1 de 2

Articles consultés récemment

Toulouse1_p.jpg

Toulouse☆1

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Une idée saugrenue

Il y a plusieurs mois déjà Franck me parla d’IFTT pour m’expliquer comment les billets de son blog se retrouvaient sur Twitter. J’avais téléchargé la bête sur mon smartphone. Comme elle me faisait peur, je l’ai désinstallé. Dans un journal, IFTT surgissait à nouveau dans ma vie. Hier soir, avant d’aller au lit, j’ai eu l’idée saugrenue d’essayer. C’est écrit en anglais, et en plus je ne comprends pas tout. Il m’a fallu 3/4 d’heure pour le paramétrer. Miracle, ce matin mon billet a été publié sur Twitter et dans Tumblr. J’espère que cela va continuer

Changement d'époque

Une de mes sœurs et sa fille n’ont plus d’électricité, à cause de la tempête. Je leur propose de l’aide, mes batteries pour recharger leurs smartphones.

Jour 49 du déconfinement

Journée compliquée, je n’ai pas assez dormi, tout le monde est sur les nerfs. J’ai l’impression que plus le 11 mai approche, plus il devient insaisissable. Comme j’ai de la farine, de riz. J’ai fait un cake aux fruits secs. J’ai mis beaucoup de fruits secs, 100 g de figues, 100 g de raisin, 100 g d’abricots. Pour le prochain, j’en mettrai moins.

Moral

Maux râles