Changement de saison

Je vais passer mon armoire
en hiver.

On frappe à la douche

Depuis dimanche et tous les deux jours,
j’entends du bruit,
grâce à Épi qui s’est précipitée,
vers la douche, et qui s’est assise pour
regarder ce qui allait en sortir,
je sais d’où ça vient.

J’ai contacté ma voisine du dessous
pour savoir si, elle aussi,
elle avait entendu.
Elle ne savait d’où ça venait.
On ne sait toujours pas
ce que cela peut bien être.

Je ne comprends pourquoi

Avec ma phobie du sang,
je regarde autant de
séries médicales.

Plus de train pour Dreux

Quand je me suis décidée
à aller à Dreux.
J’ai pris un billet de train.
Quelle ne fût pas ma surprise,
quand j’ai vu qu’à partir de Chartres,
c’était un bus !
Si j’avais su,
j’y serais allée quand
j’étais à Chartres.
Mais comme j’entretiens
des relations ambiguës
avec la géographie,
et pire encore avec l’orientation.
Je ne l’ai pas fait.

Bref, j’arrive en gare de Chartres. Aucuns panneaux qui indiquent
la gare routière.
Je sors mon smartphone.
Je cherche l’Application qui
me permet de ne pas me perdre.
Rien !
J’en arrive même à me demander
si cette gare routière existe.
J’ai dû aborder des gens pour
leur demander s’ils étaient du coin.
Et s’ils connaissaient la gare routière.
Non, leur ignorance sur ce sujet
ne me stressait pas du tout !
Une commerçante m’a dit d’aller
tout droit, de passer un pont,
et que ça devait être par là.
Des explications aussi vagues,
plus des gens avec de légers bagages
ont fait que j’ai eu mon bus.
En courant, quand même.

Je me dis qu'il vaut mieux jouer de la flute

Une femme transporte
une petite harpe,
dans le métro.

Bilan de cette première semaine de nouveau boulot

Lundi, je ne travaillais pas.
Mardi, j’ai eu un ordinateur portable,
windows 10, ce qui est top,
dans ma boîte.
J’ai eu un smartphone neuf.
Je l’ai bloqué, le jour même.
Évidemment j’avais perdu
le code PUK.
Mercredi, il a fallu que j’aille le récupérer,
dans le service qui
gère ce genre “panne”.
La tête du type qui s’occupe
de la maintenance.
Hier, j’avais une réunion
hyper importante.
Le matin, je repasse une chemise.
Arrivée au bureau, je réalise
qu’elle était en lin.
C’est moi qui avait la chemise
avec le plus de plis.
Semaine de 3 jours,
avec 2 bourdes.
Record battu !

Illustration du billet précédent

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Illustration_p.jpg

S'asseoir au masculin

Sérieux on apprend aux mecs
à s’asseoir les jambes écartées ?
Celui en face de moi
prend un siège et demi,
du coup.
Plus leurs jambes sont écartées,
plus ils se sentent viriles,
c’est ça ?

Une page professionnelle se tourne

Le premier septembre, je commence
un nouveau travail. Je reste dans la même boite.
Cet après-midi, j’ai envoyé
un mail de remerciement à toutes les personnes qui
m’avaient apporté leurs aides
lors de mes trois derniers postes.
Plein d’émotion.

Est-ce que je suis vieux jeu ?

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Chaussures_p.jpg

Elle sait que des chaussures,
ça se lave !

Directions biscornues

Parce que gouine,
je me retrouve en train de manifester
pour le mariage,
bien que je sois contre.
Parce que contre la pédo-criminalité
je me retrouve à soutenir (moralement)
des personnes que je n’aurais pas
sans doute pas défendues
le reste du temps.
Je me dis que la vie prend,
quelques fois des chemins étranges,
pour me montrer la voie à suivre.

Sont-ils inconscients ?

Les gens portent de moins en moins de masque
même quand il est obligatoire.
Le métro était blindé, ce soir,
quand je suis rentrée du travail.
Dans moins de 2 mois,
je pourrai aller travailler à pied.

Ce matin, la file pour accéder à l’aide alimentaire
en face de mon boulot était impressionnante.
J’ai l’impression qu’elle grandit de jour en jour.

Il y a 32 ans

Il y a 32 ans mourait ma mère.
Mon monde s’effondrait.
Il y a quelques jours,
la mère d’une amie mourait aussi violemment.
Son monde est effondré.
Je m’inquiète sur ma capacité à
l’aider, tellement cette similitude me heurte.

Je suis pas encore prête

Ce matin, je vais au marché.
Il n’y avait plus le film plastique
qui protégeait les vendeurs.
Les gens n’avaient plus de masques.
Sur le coup, j’étais étonnée,
pas rassurée.

Je me suis fait tester

Il y avait un dépistage organisé
pas loin de chez moi.
Après maintes hésitations,
j’ai décidé d’y aller.
Je me retrouve face à quelqu’un qui
me parle pour m’expliquer la marche à suivre.
Je ne l’écoute plus,
son masque est sous son nez.
Elle me parle et je ne suis pas sûre
d’être à plus 1m d’elle.
La seule chose que je suis capable
de lui dire est : votre masque est sous votre nez.
Sa collègue aperçoit mon “malaise”.
Elle me dit de rejoindre la file.
Je me suis levée.
Et j’ai attendu mon tour pour le médecin.
Ensuite le test de la goutte sur le doigt,
puis le test, dans le nez,
fortement désagréable.
Les résultats de la goutte de sang
sont négatifs.
Les autres, je les aurai mardi.
S’ils sont positifs,
je serai appelé avant.

Décision, à la place de

Je me suis plusieurs fois demandée
pourquoi, dans les EHPAD,
les personnes n’avaient pas eu leur mot à dire.
Visiblement, en ce qui concerne le CODIR,
c’est au niveau de la direction des EHPAD,
ou plus haut que les décisions
ont été prises les concernant,
sans même les consulter.
Pourquoi ont-ils perdu leur autonomie ?

Seule

La crise d’Épi m’a renvoyé avec violence
ma solitude en pleine face.
Seule, je serai un jour,
à devoir prendre une décision qui
maintenant me fait peur.
Seule, je suis aujourd’hui
avec cette réflexion-là.
Cette situation me rappelle que
la mort fait partie de la vie,
de façon encore plus intense que le COVID.

Déconfinement, jour 6

D_p.jpg

Dure réalité de la vie

Une corneille était en train de
manger un pigeon,
quand je rentrais du boulot.
Je donne à manger aux bestioles.
Épi, dans la pièce à vivre,
émet des bruits bizarres.
Je la touche, elle tombe
inerte sur le côté,
les yeux dans le vide.
J’ai eu très peur.
J’ai appelé un vétérinaire en urgence.
J’ai eu une personne qui
m’a conseillé un vétérinaire à domicile.
C’est ce que j’ai fait.
Quand il est arrivé, elle allait mieux.
Il l’a ausculté,
ce n’est pas ses reins.
Ça peut être neurologique.
Demain, je vais prendre RDV
avec ma véto pour la suite.

Déconfinement, jour 1

J’ai super mal dormi,
j’angoissé à l’idée
de prendre le métro.
Et ça c’est bien passé, ce matin,
sur la ligne 8 et sur la 12.
Je n’avais jamais vu la station
de Madeleine aussi propre.
À Pigalle, il y avait des policiers,
ils se sont gentiment de mon masque playmobil.
Même ce soir, le métro était tranquille.
Beaucoup ne respectent plus
les gestes barrières,
soit parce qu’ils en ont rien à faire,
soit parce qu’il ont un masque,
soit un mélange des deux.
Ils pensent peut-être que c’est fini.

J’ai fait 12340 pas.

- page 1 de 17

Articles consultés récemment

Sac_p.jpg

Cadeau de rentrée

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Les hommes pissent-ils moins que les femmes ?

Dans le cinéma où j’étais, il y avait deux toilettes pour les hommes contre trois pour les femmes.

Fleur_p.jpg

Dimanche 110

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

S'asseoir au masculin

Sérieux on apprend aux mecs à s’asseoir les jambes écartées ? Celui en face de moi prend un siège et demi, du coup. Plus leurs jambes sont écartées, plus ils se sentent viriles, c’est ça ?

Pas si banal que cela

J’ai retrouvé 10€. Un ami a redonné signe de vie.