Mot-clé - émotion

Fil des billets - Fil des commentaires

Jour 14 du confinement

Je n’ai jamais regardé autant
d’émissions de cuisine ou lu autant
de recettes de cuisine.
Je dois manquer d’imagination
dans le domaine.
J’ai télétravaillé et par solidarité
avec mes collègues qui ne font que
travailler, j’ai adopté les mêmes horaires qu’eux.
Je sais pas vous, mais pour moi
le télétravail, c’est compliqué.
Je manque de concentration.
Alors les parents qui doivent
télétravailler et garder
les gosses en même temps,
sûr, j’oublierai un truc et
pas sûr que se soit le taff !

J’ai fait 4827 pas.

Jour 12 du confinement

J’ai fait la cuisine.
Un dhal au curry, du boulgour,
une compotée d’oignons aux pommes.
J’ai aussi fait une sieste d’une heure et demie.
Pourtant j’avais pas eu d’insomnie cette nuit.
J’ai des nouvelles de personnes que
je ne vois pas souvent.
Comme on m’a dit le confinement a du bon.
Seul ce virus me fait peur.
Ce nombre de morts qui augmente
jour après jour de façon si violente
est effrayant.
un coup de chaud, et je le suis pris
la température.
Je ne suis pas sortie,
sauf pour ces poubelles.
J’ai fait 3152 pas, monté 33 marches.

Jour 11 du confinement

Aujourd’hui maison,
je suis quand même sortie.
J’avais rempli la case activité physique.
La marche en est une !
Je suis revenue avec une mangue.
Je sais ce n’est pas bon du tout
pour le rapport carbone.
Je l’ai lavé avec une eau savonneuse.
Je me demande pourquoi
j’ai besoin de tendresse,
et cela passe aussi/surtout
par ce que je mange.

Vous aussi vos lavez vos courses
avant de vous en servir ou
de les ranger ?

J’ai fait 5558 pas et monté 33 marches.

Rue de Steinkerque vide !

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Rue_p.jpg

Jour 9 du confinement

En fait je serai confinée 1 jour sur 2,
je ne travaillerai pas samedi,
pas de transport en commun à prendre.
J’ai fait mes vitres, ça devait faire un an.
J’ai passé l’aspirateur.
Vu ce que je lis tous les habitats
ou presque seront super propres après la pandémie.
Je n’arive pas à lire.
J’ai beaucoup de mal à télétravailler.
Une amie qui travaille dans la même boite que moi
ne m’avait pas répondu depuis hier soir.
J’étais à 2 doigts d’appeler sa famille.
Quel soulagement quand
j’ai vu que c’était elle qui me rappelait.
Il m’arrive de passer par beaucoup d’émotions,
avant de retrouver mon calme.
Il m’arrive d’avoir des crises d’angoisse, la nuit.

J’ai fait 2868 pas, et j’ai monté 33 marches,
je suis allée vider ma poubelle recyclage.

Jour 8 du déconfinement

Aujourd’hui, grande sortie !
Allez au travail, j’en ai mal dormi,
J’apréhendais beaucoup, le métro, et les gens.
Ça, c’est très bien passé.
Nous étions très bien organisés.
Je ne savais pas qu’un jour
je dirais ça, aller au bureau m’a fait du bien.
Je suis rentrée vers 16h30,
métro vide comme ce matin à 7h45.
J’ai dû faire la queue au monop
pour faire des courses.
Demain, je ne sors pas.
Quand je suis rentrée chez moi,
je me suis souvenue des échanges
sur twitter, j’ai lavé mon concombre.
J’ai aussi fait une zone confinement
pour habits contaminés,
jean, veste, doudoune.
Mes chaussures, comme d’habitude,
restent dans l’entrée.
J’ai fait 12948 pas !

Jour 7 du confinement

Ça doit être bien un casque de réalité virtuelle.
Je pourrai marcher en forêt
au lieu de marcher dans mon appart.
J’ai travailloté,
mais c’est compliqué quand
on a pas toutes les infos nécessaires.
Demain je dois aller bosser.
Je ne suis pas trop rassurée de prendre le métro;
ni de voir du monde.
Mais bref, si toutes les conditions ne sont pas réunies,
on reste portes fermées.
Je n’ai fait que 3341 pas,
je n’ai monté aucune marche,
je ne suis pas sortie de mon appart.
Je n’ai toujours pas fait mes vitres,
ni le gâteau aux pommes,
d’ailleurs !
Mon micro ne s’allume plus.
Il est tout neuf, en plus.
C’est pas demain
que je vais pouvoir l’envoyer en réparation.

Jour 4 du confinement

On ne m’a pas inquiétée, non!
Du coup, j’ai demandé sur twitter,
@kozlika m’a répondu,
nous avons échangé
sur la meilleure manière de désinfecter.
Du coup, j’ai nettoyé mes poignées de porte
et mes interrupteurs avec du vinaigre blanc,
comme ça ne désinfecte pas,
j’ai tout repassé à l’eau de javel,
ça, sûr, ça désinfecte.
Ma sœur aînée me fait des masques.
Non la famille n’est pas inquiète.
Je suis allée faire des courses.
C’était bien organisé,
Je suis étonnée de ce que les gens peuvent stocker.

J’appuie sur le bouton de l’ascenseur avec ma clé,
d’ailleurs tous les boutons,
je n’ai pas encore trouvé de truc pour tirer les portes,
pour les pousser, je le fait avec les pieds.
Une fois chez moi, je javéllise mon trousseau de clés.
Non, je ne suis pas inquiète.
Je mets en pratique tous les trucs que
j’avais appris pour gérer mes angoisses.
J’ai fait 3113 pas et je n’ai fait que
descendre 66 marches.
Bonne nouvelle, j’ai découvert
@Rcapucon.

Mon dieu, il faut vraiment
qu’il y ait un virus pour que je fasse
des billets aussi longs.

Jour 1 du confinement

Je suis sortie pour faire les dernières courses.
Je me suis achetée des oignons, des pâtes en tout genre :
à l’épeautre, au froment, au sarrasin, et juste au blé.
Les bestioles ont tout ce qu’il leur faut.
Il y avait une ambiance étrange, la queue devant
le tabac du coin.

Je n’arrive pas à imaginer ce que pourra être ce confinement.
J’ai réactivé les groupes WhatsApp.
Aujourd’hui plus de sortie,
je ne suis pas encore réquisitionnée.
Je pense que quand je le serai
il n’y aura plus de transports.

photo

Il m’arrive de regarder une photo,
et de me dire,
j’aurais adoré la faire !

Ça peut-être protéger de tout

À défaut d’être mis à la place
où il est initialement prévu,
un bandeau pour les yeux peut,
aussi, être mis sur la bouche.
On ne saura pas de quoi
il protège,
c’est tout.

Accrochage de regards

Une chanteuse, je ne sais pas
ce qu’elle chantait,
juste le timbre de sa voix m’a plu.
Nos regards se sont croisés,
une fraction de seconde.
Un sourire est né.

Mon sommeil se barre

C’est quand j’en aurai le plus besoin
qu’il s’enfuit, et laisse place aux insomnies.

Choix

C’est compliqué d’accepter
le choix des autres
dans certaines situations.

#NousToutes marche 23 novembre 2019

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Nous_p.jpg

Non mais

Je vais faire du tourisme
à 1h30 de train de Paris.
Je stresse autant que quand
je prends l’avion pour
aller de l’autre côté de l’océan.
On se refait pas,
même si j’y travaille.

Rencontre familliale

Nous participions à un escape game au Louvre.
Nous avons discuté avec la personne qui
nous donnait la solution finale.
Une des participantes de notre groupe
a reconnu ce comédien qui
jouait dans une série.
Une autre s’est esclamé :
“alors vous avez joué avec notre cousin”,
en disant cela, elle s’est rendu compte que
c’était lui.
S’en est suivie une discussion sur leur famille.
Ils étaient 3 de cette famille,
à participer au jeu. Très touchante fin du jeu.

Suicide

J’ai parlé du suicide.
Et je me suis aperçue que
beaucoup avait connu cette situation.
Il y a 7 ans,
je l’avais mieux digéré.
C’est dur d’accepter que
c’est sa décision.

Plus jamais

Hier soir, sa sœur m’apprenait que
plus jamais je ne le reverrai.
Je revois son visage,
dans la maison de leur enfance.

Affiches

C’est la première fois que
je voyais une affiche pour
un chat trouvé.

- page 1 de 3

Articles consultés récemment

Confondre

Je ne comprenais pas la phrase : “les gays, c’est transmettre.” Après une fraction de seconde, j’ai compris que j’avais confondu les gays et léguer.

8 à table

Un repas avec des anciens collègues.

Dalida_p.jpg

Dimanche 98

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent. Il faut bien que je fasse un jeu de piste, dans le 18ième, pourvoir sa tombe.

Appart #2

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Orientation

“Je suis bien orientée mais je suis pas dans le bon sens”. Isaparis lors d’un jeu de piste