Jour 5 du confinement

Comme beaucoup aujourd’hui,
j’ai fait le ménage à fond.
J’ai fait tourné une machine,
J’ai lavé tout le linge, veste, pantalon de jogging
qui était posé sur une chaise dans ma chambre.
J’ai traîné sur les réseaux sociaux.
J’ai un peu bossé ce matin.
Il faut joindre tous ceux qui
doivent reprendre lundi,
les écouter, les rassurer.
Sans protection : gel, gants, masque;
pas d’ouverture.
A 20 h, des fenêtres, on a applaudi,
du coup, on se voit entre voisins.
On se parle, l’immeuble forme un U,
ça facilite les échanges du soir.
Même des fenêtres du foyer de travailleurs,
ce soir, des applaudissements se sont fait entendre.
L’idée d’une liste, de ce que je ferai que
dans le monde d’après, est née.
J’ai fait 4608 pas et monter 33 marches.
A part pour la poubelle,
je ne sors que mardi.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2582

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Fenetre_p.jpg

Merde Noël arrive

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Katmandou

Reconstruire pour rêver à nouveau.

Se présenter

J’essaie de changer de travail tout en restant dans la même boîte. J’ai loupé un poste car je n’ai pas le permis. J’étais quand même contente de ma prestation parce que se présenter n’est pas une chose aisée.

Parfum

Certains parfums me ramènent en enfance. D’autres me laissent sur place.

Où est l'eau que j'ai utilisé ?

je reçois une lettre de mon bailleur. Une société spécialisée a relevé tous les compteurs d’eau de l’immeuble. Ma consommation d’eau est nulle. Les acomptes que j’ai déjà versés vont mettre remboursés.