Tant de violence

Je viens d’entendre que
Julie Douib était le trentième féminicide
depuis le début de l’année.
Nous ne sommes que le
10 mars !

Partage

Commentaires

1. Le lundi 11 mars 2019, 20:32 par virevolte

ça me fait mal d’entendre ça … la maman d’une de mes anciennes élèves est morte dans ces conditions il y a peu de temps, la petite avait déjà perdu son papa qui s’était suicidé, elle est orpheline. L’ex conjoint avait pourtant été emprisonné mais il venait de sortir…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2385

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

garde_p.jpg

Stockholm ♡ 2

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Photos prises avec mon smartphone

Tribade

Je le suis même si je suis contre comme la mariage. Je pense que c’est une institution qui devrait être abolie pour tous. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Piscine⊙27

Je sais que vous vous languissez de mes progrés en natation, et cela fait trop longtemps que je ne vous ai pas fait de compte rendu. De bon matin, je me suis rendue à ma piscine préférée pour m’y adonner à mon activité physique du moment. J’ai fait 16 longueurs de 25 m de brasse. En 41 minutes, d’accord certaines mettent moins de 2 minutes pour faire 200 m. Soit, elles ne s’arrêtent pas à chaque longueur pour reprendre leur souffle; pour faire des excercices de respiration; pour papoter. Elles ne rechercent que le résultat, je nage en dillétante. Je prends mon temps, seuls mes progrés respiratoires, et de position, m’intéressent.

Barboter

Avec grand plaisir dans les 2 dernières piscines que j’ai découverte. Même si je ne barbote que dans les petits bains, à tord puisque je me suis aperçue que les maîtres-nageurs surveillaient plus les grands bains. Il faut que je remercie les maîtres-nageurs qui me donnent des cours. Ils ont su me donner suffisamment d’autonomie pour que j’aille découvrir d’autres piscines.

Il me faut rentrer

Rentrer dans mon village, pour y accompagner une dernière fois, mon frère. Nous n’étions plus proches. La mort de ma mère avait dissout la fratrie. La vie a fait le reste. Ce qui nous restait de l’enfance aussi. J’avais 9 ans de différence avec lui. Trop peu de souvenirs d’enfance où il était présent, puisqu’il était peu à la maison. Il m’a appris à siffler. Il a fabriqué des lunettes comme les miennes à ma poupée du moment. Il est mon frère.