Coing

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Coing_p.jpg


Je me suis fait un coing au four,
comme j’avais vu au Portugal.

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 21 décembre 2018, 06:44 par mirovinben

Je serais intéressé par la recette.

Souvenir 1 (ancien) : ma mère nous faisait souvent de la pâte de coing, quand c’était la saison. J’aimais bien ça.

Souvenir 2 (plus récent) : il y avait un cognassier dans le jardin (mitoyen) de ma belle-sœur. Nous pouvions en cueillir les fruits. Arbre malheureusement défuncté il y a déjà quelques années.

2. Le vendredi 21 décembre 2018, 07:15 par Cunégonde

C’est simple, tu coupes en deux le coing, tu enlèves bien le milieu. Dans ce trou, tu mets de l’eau et/ou de la canelle. Au four, chaleur tournante pendant 1h à 200°, dans un plat avec un peu d’eau au fond.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2348

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Bouche_p.jpg

New York détail $3

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Tout moi

J’organise un voyage. À 15 minutes de partir de chez moi, j’angoisse.

Mais c'est cher zaza!!

6 euros 80 un jambon beurre et une bouteille d'eau c'est cher!!!!!! Bon d'accord c'est une vittel!! Quand même!!

Mauvais spécialiste

À 11h30 toujours pas de docteur pour machine à laver. Je lui passe un coup de fil, il fallait que je lui revoie mon adresse par sms. Et il voulait le code de l’interphone et mon numéro d’appartement. Mais je n’étais toujous pas sûre qu’il viendrait. Je finis pas lui donner le code de mon appartement. 10 minutes plus tard, L’interphone sonne, je décroche. J’entends : “c’est le technitien.” Je lui dit que je vais le chercher. J’arrive sur la rue personne. Je suis restée très dubitative, avec plein de questions, à savoir que pouvait-il faire avec mon nom et mon adresse complète

Présomptieux

C’est très présomptieux de croire que ce qui nous intéresse va intéresser obligatoirement l’autre.