Quand je serai grande

Mon travail me plait plus,
je n’arrive pas à en trouver un autre.
Je n’ai jamais eu de déclic
pour une profession que
j’aimerais faire quand
je serai plus grande.
À plus de cinquante ans,
je désespère.

Partage

Commentaires

1. Le lundi 27 août 2018, 10:32 par Franck

Photographe ?

Rentière ?

Conductrice de train ?

2. Le lundi 27 août 2018, 12:58 par mirovinben

Éleveuse de crevettes ?

Maman chat ?

3. Le lundi 27 août 2018, 20:24 par Cunégonde

Photographe : pas de talent.
Rentière : improbable.
Conductrice de train : j’aurai trop peur.
Eleveuse de crevettes : c’est fait et je les donne.
Maman de chat : c’est pas une rente ça.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2320

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Rochefort

Aller à Rochefort avec ma sœur. J’avais vu l’émission des racines et des ailes, sur la charente. Et là, on attend le dépanneur. J’avais jamais vécu une panne automobile.

Même au guichet d'une gare

Je vais acheter des billets de train pour partir en week-end avec une amie. Au guichet, j’explique à la personne en face de moi, où je veux aller, quand, et que j’utiliserai ma carte de réduction pour deux. J’ai précisé que mon accompagnatrice avait le même prénom que moi? puis j’ai épelé son nom. Arrivée à sa date de naissance, j’ai eu une absence. Le regard et la mimique de la guichetière m’indiquèrent qu’elle était lesbienne. Elle était si sympa que je n’ai pas eu le courage de la détromper, en lui disant que je partais avec une amie et non une amoureuse.

Emilion_p.jpg

Saint Émilion

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Arc_p.jpg

Dimanche 92

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Ostentatoire

Est-il ostentatoire de dire que je suis profondément touchée par la castatrophe de Petit Palais ? Noyée dans mes émotions, je ressens encore plus mon apparentance à mon village.