Le jour où

J’apprends que
bayer n’est pas bâiller.
Je n’ai plus à imaginer
les corneilles ouvrant grand
leurs becs !

Partage

Commentaires

1. Le mardi 14 novembre 2017, 14:27 par mirovinben

Te souviens-tu du “Corneille” valant 100 francs ?

J’ai du bayer plus d’une fois devant un exemplaire à une époque où je n’avais qu’un “Hugo” comme argent de poche chaque mois (à une époque où un 33 tours coûtait 12F)

2. Le mardi 14 novembre 2017, 14:51 par Cunégonde

Oui c est vrai.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2215

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

C'est l'hiver

J’ai acheté un chauffage pour les crevettes.

La prière fait patienter

Coincée dans un métro à l’arrêt, sans savoir quand il repatira, l’homme, à côté de moi, sort son chapelet, et commence à le réciter.

Au courant

J’ai tout acheté pour fabriquer la lampe que je veux au-dessus de l’aquarium. J’ai oublié la prise.

À quoi cela tient ?

J’ai un rhume qui me terrasse presque. Pourtant quand j’ai joué au ballon avec un bébé j’allais mieux.

Dès que je l'ai vu

J’ai su que l’on ne s’entendrait pas.