Le jour où

J’apprends que
bayer n’est pas bâiller.
Je n’ai plus à imaginer
les corneilles ouvrant grand
leurs becs !

Partage

Commentaires

1. Le mardi 14 novembre 2017, 14:27 par mirovinben

Te souviens-tu du “Corneille” valant 100 francs ?

J’ai du bayer plus d’une fois devant un exemplaire à une époque où je n’avais qu’un “Hugo” comme argent de poche chaque mois (à une époque où un 33 tours coûtait 12F)

2. Le mardi 14 novembre 2017, 14:51 par Cunégonde

Oui c est vrai.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2215

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Dès que je l'ai vu

J’ai su que l’on ne s’entendrait pas.

Spécialiste en clic-clac

J’ai réparé mon clic-clac qui c’était coincé en position assise. Comment aurais-pu continuer à farnienter dessus ?

Jouer

Est-ce que j’ai bien joué mon rôlet ? Je ne le saurais peut-être qu’à la fin si j’ai la possibilité de faire un bilan de ma vie. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Un grand moment d'aventure

J'ai fait dix minutes de scooter, dans Paris en agrippant de toutes mes forces mon pilote de peur de jenesaikoi en fait. Dire que certains paient pour pouvoir ressentir des émotions fortes.

Lilas_p.jpg

Lilas d'Oslo

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.