Merde !

J’ai un point commun
avec celle dont je refuse de
prononcer nom et prénom.

J’aime les chats.
Et moi qui croyais que quand
on aimait les animaux,
on ne pouvait qu’être bon.

Naïve, je suis.

Partage

Commentaires

1. Le jeudi 20 avril 2017, 08:37 par mirovinben

Il y a pas mal d’humains qui préfèrent les animaux à leurs semblables.

Peut-être parce qu’ils considèrent consciemment ou non les animaux comme des espèces inférieures, dominables et corvéables à merci…

2. Le jeudi 20 avril 2017, 09:15 par Cunégonde

Je ne les préfère pas, je vis avec.

3. Le vendredi 21 avril 2017, 12:20 par Gilsoub

Quant tu vois comment certain éduquent leurs chien à être méchant…

4. Le samedi 22 avril 2017, 10:58 par Cunégonde

C’est parce qu’ils sont eux même méchant. Il vaut mieux un chien méchant qu’un gamin qui va devenir un adulte méchant. On connait la suite et on sait pour qui, il votera !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2144

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Inviter

Cela a l’air un acte si anodin, si banal qu’il ne l’est pas pour moi. Recevoir, me déclenche des crises d’angoisse. Tout doit être parfait. Entrer dans mon antre, n’est pas une intrusion mais quand même. En plus comme je n’aime pas cuisiner je n’invite pas à manger. Rare sont ceux qui ont partagé un repas, chez moi, avec moi. Ailleurs, quand ce n’est pas moi qui cuisine, c’est plus simple. Moins de pression à gérer. En plus, je me suis aperçue qu’il était plus aisé pour un homme célibataire de ne pas cuisiner donc de ne pas inviter que pour une femme célibataire. Je suis encore à chercher une marque de bière pour une future invitation. J’ai encore un peu de temps devant moi. Ils sont dans une lointaine contrée, pour le moment.

Une semaine

Ça fait une semaine que je suis allée voir un hypnotiseur. Je ne mange plus de sucreries entre les repas. À suivre

5€

Même si 5€ ne représente qu’un paquet de clopes, pour certains ! je ne comprends pas qu’une personne puisse se permettre de me dire ce que je dois en faire ! Ces 5€, je décide seule d’en faire ce que je veux. Je ne suis pas sous tutelle, et quand bien même ! 5€, pour moi, c’est un repas à la cantine ! Cela signifie donc qu’en suprimant une aide de 5€ on peut, donc, aussi supprimer un repas !

Modification de mon habitat

J’ai un mur de 3m50 de long, et 2m48 de haut. Pour le moment, il y a la bibliothèque que j’avais dans mon studio. Je vais faire un mixte. Mi-rangement, mi-biblothèque, grâce aux multikaz. Portes rouges ou noires pour les rangements, rien pour la partie bouquin. Bien sûr, je ne ferai pas cela toute seule. Les couleurs des portes formeront un dessin géométrique longtemps réfléchi.

Renconte fortuite avec une lectrice de Vernon Subutex

Moi : “vous aimez Vernon?”, je lui montre le bouquin qui dépasse de son sac. Elle : “j’adore !”