Merde !

J’ai un point commun
avec celle dont je refuse de
prononcer nom et prénom.

J’aime les chats.
Et moi qui croyais que quand
on aimait les animaux,
on ne pouvait qu’être bon.

Naïve, je suis.

Partage

Commentaires

1. Le jeudi 20 avril 2017, 08:37 par mirovinben

Il y a pas mal d’humains qui préfèrent les animaux à leurs semblables.

Peut-être parce qu’ils considèrent consciemment ou non les animaux comme des espèces inférieures, dominables et corvéables à merci…

2. Le jeudi 20 avril 2017, 09:15 par Cunégonde

Je ne les préfère pas, je vis avec.

3. Le vendredi 21 avril 2017, 12:20 par Gilsoub

Quant tu vois comment certain éduquent leurs chien à être méchant…

4. Le samedi 22 avril 2017, 10:58 par Cunégonde

C’est parce qu’ils sont eux même méchant. Il vaut mieux un chien méchant qu’un gamin qui va devenir un adulte méchant. On connait la suite et on sait pour qui, il votera !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2144

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Et la lune aussi

J’ai entendu que l’on allait envoyer des robots sur la lune pour trouver de l’eau, et l’exploiter. Je me suis dit : “merde, on a bouzillé la terre, maintenant on va bouziller une autre planète.

Démoniaque

Mais pourquoi mes 2 dernières manageuses sont-elles démoniaques ? Comment trouver une stratégie pour ne pas me faire dévorer ? J’essaie de ne pas m’emporter de rester lisse. Me connaissant, je ne suis pas sûre que cela dure.

À défaut

D’avoir un pincement au cœur, j’en ai un à un disque lombaire. Et on me reparle de sport.

Explication masculine

J’attendais dans la salle d’attente, d’un dermatologue. Nous étions trois femmes. Un jeune entre, il regarde partout. Il ne pose aucune question. Il s’en va. Il revient accompagné d’un homme. Ce dernier lui explique ce qu’il devait faire de sa feuille de RDV.

Mon thermostat est déréglé

Je crois qu’avec la menopause mon thermostat interne est déréglé. Le pire, c’est la nuit. En plus, avec mes bouillottes à poils, mes nuits sont chaudes.