Deux places

Une seule personne se lève,
dans le wagon,
pourtant deux places se libèrent.

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2136

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Again

Du 27 avril au 7 mai 2018, je serai à New York. Je logerai dans le Queens. Je ferai ce que je n’ai pas pu faire, cette année.

Noirs

Je n’ai vu des employés blancs qu’au Whitney muséum. Beaucoup d’hommes noirs rencontrés sont originaires d’Afrique de l’Ouest, ils sont polyglottes.

Sauvetage

Samedi B. m’a amené l’aquarium qu’il m’avait fabriqué sur mesure. Dimanche, j’ai donc transvasé plantes, sable, eau et crevettes, de mon 18L à ce magnifique 50L. Je vois un truc bizarre et foncé à côté de l’aquarium, une crevette grise. Je suis arrivée à ce qu’elle saute dans mes mains et hop, dans l’aquarium. Pas très sympa au touché, je préfère les regarder. J’étais contente de lui avoir sauvé la vie.

Mures

J’en ai mangé, hier, dans le parc du chateau de Fontainebleau. Qui l’eut cru manger des mures en banlieu ?

Le foot, ce lien social.

Les derniers évènements, dans mon village, me ramènent vers mon enfance. Je me souviens que, j’allais voir les matchs de foot dominicaux. La liberté, j’avais le droit vers 7, 8 ans, d’enfourcher mon vélo, et d’y aller seule. Il n’y avait que ça, à faire. J’y rencontrais donc les copains, copines. J’y retrouvais mon grand-père. On y avait même nos idoles.