Votez que pour construire

Je me répète peut-être,
mais arrêtez de voter contre.
Personne va de l’avant avec une telle startégie.
Nous irons dans le mur,
dans le mur de l’extrême.

Votez pour quelqu’un que
vous avez envie de suivre,
votez pour un avenir,
votez pour un espoir.

J’aime les mots de Benoît Hamon,
ce soir sur la 5.
Oui, il n’est pas parfait,
il dit des conneries,
mais qui ne l’est pas,
qui n’en dit pas ?

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2091

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Fil dans le train

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit, et change. Épi a le mal des transport, dans le train mais pas à chaque fois, je crois que ça vient de la clim.

Vin

Mon préféré : le sauterne; mon second choix : le vin jaune; j’aime aussi Pontet-Canet. Plus je vieillis, moins je bois de vin. À une époque, je buvais du chateau Mémoires.

Again

Du 27 avril au 7 mai 2018, je serai à New York. Je logerai dans le Queens. Je ferai ce que je n’ai pas pu faire, cette année.

Voter

Je ne sais toujours pas si j’irai voter, ou pas. Voter mais pour défendre quoi ? Stopper le front national ? C’est ça le but ? Voter utile ? C’est ça le but ? Quelle est la différence entre la droite et cette gauche qui n’en a que le nom, mais qui est au pouvoir ? Voter pour défendre un programme qui n’existera que le temps de la campagne ? Pourquoi aucun politique me donne envie d’aller voter ?

Pénible

J’éprouve une certaine pénibilité à écrire qui se transforme en : pourquoi, pourqui et aquoibon. Mes ptites banalités intessent-elles encore ? J’en ai oublié d’écrire sur ma migraine d’épaule; sur mes futurs voyages à Cologne et à Stochkölm.