Voyage touristique

Hier soir, en rentrant du premier
Paris Carnet de l’année,
qui fut fort agréable,
j’ai pris un bus 62 touristique particulier.
À chaque arrêt, le chauffeur,
nous faisait un petit commentaire,
plus ou moins heureux.

Nous avons eu droit à la force
de Félix Faure : les femmes;
à être malade à l’hopital Saint Joseph.
Le plus intéressant était mon arrêt
Je suis descendue.

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2066

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Désorientation

Avec une amie, nous décidons d’aller à Montreuil depuis Les Halles. Elle me dit de toute façon, on va à l’Est. Ce à quoi, je réplique : “tu sais où est l’Est toi ?” Elle me répond : “attends, je sors mon téléphone.”

Brève d'un américain à Paris

“Je suis un réfugié politique, ici.”

J'ai le syndrome de l'éléphant

Je fais des craqueries, comme je l’ai appris dans un des romans de John Irving, j’ai bien le syndrome de l’éléphant. Vous me montrez un pachyderme, et je vous le décris comme un éléphant des Indes avec tout son tralala Il sera plus beau, plus grand, plus… Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Avoir un billet de train

Pour rentrer en Gironde, et enfin me sentir en vacances. Départ ce soir à 16h43. Les bestioles ont déjà leurs harnais.

Brunch de Noël

Une envie qui m’est venue en marchand le long de la Seine. Je me suis achetée des fruits, du fromage, des noix et du jambon. Il me reste du pain. Bon Noël