Vraiment fini, on est en novembre

Je n’ai plus une seule affaire d’été
dans mon armoire.

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2054

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Brève d'une personne sûre d'elle

“Je me suis demandée profondément, je me suis questionnée intérieurement, je me suis interrogée moi même.”

Cigogne

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Repas sous haute surveillance

Ma boîte a une convention avec les cantines de la mairie de Paris. À midi, je suis allée à celle à coté du bureau. J’attrape un plateau. Je tourne la tête à gauche. Je vois un militaire armé. Je ne suis pas capable de décrire ce que je ressentais, mise à part une gêne de déjeuner avec des militaires armés.

La fête des fleurs

C’était hier. Je n’ai jamais vu autant de mecs avec des bouquets de fleurs.

Qui ?

Le 24 mai, je devrais commencer à lire son dernier roman. Le 9 juin, je devrais la voir, en vrai.