Faro

Déambuler, dans cette ville
que je ne reconnais que par intermitence.
Faire un billet en regardant le port.
Me demander ce que je vais faire,
me perdre mais encore ?

Partage

Commentaires

1. Le lundi 7 novembre 2016, 12:43 par mirovinben

T’es où ?

2. Le lundi 7 novembre 2016, 18:05 par Franck

Si j’en crois le titre, au sud du Portugal :-)

3. Le lundi 7 novembre 2016, 20:27 par Cunégonde

Franck a raison, je suis chez une amie que j’ai rencontré via des blogs, il y a une dizaine d’années. En plus, j’aime beaucoup ce lieu mais je ne peux pas y venir souvent. J’ai découvert que les mouettes portugaises ou bretonnes étaient aussi crétines.

4. Le mardi 8 novembre 2016, 06:16 par mirovinben

Heu… Je ne connais pas le Portugal et n’ai pas pensé à faire une recherche. Je vais wikipédier de ce pas…

5. Le mardi 8 novembre 2016, 09:11 par Anthom

Bonne balade portugaise alors…

6. Le mardi 8 novembre 2016, 13:22 par Cunégonde

Anthom, merci. Quand je pourrais, je mettrais des photos.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2042

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Je suis rentrée

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Je ne voulais que prendre plaisir à l’oisiveté, et faire des photos. Les personnes que j’aime, ici, m’ont permis de faire plus, dans la gentillesse et le partage.

Mes croyances d'enfant

Quand j’étais petite je croyais que quelqu’un qui menait une vie de bohème venait de Bohême. Maintenant, je sais que l’on peut être un bohémien, vivre ou pas en Bohême et mener une vie de bohème. Par contre, je n’ai toujours pas compris pourquoi bohémien ne s’écrivait pas avec un accent circonflexe !

Le pouce

Surtout droit doit être le doigt dont je me sers le plus. Je m’en aperçois, maintenant qu’il a une jolie poupée, au bout.

En moyenne par semaine

On ne passe que 20%84 de notre temps au travail. En relativisant de la sorte, je ne comprends pas que cette partie là pollue les 79%16 qui restent. Pourquoi j’arrive à donner tant d’importance à cette partie travail ?

La prière fait patienter

Coincée dans un métro à l’arrêt, sans savoir quand il repatira, l’homme, à côté de moi, sort son chapelet, et commence à le réciter.