Avant

Avant d’acheter mon vélo,
j’ai acheté de quoi le réparer.

Partage

Commentaires

1. Le mercredi 21 septembre 2016, 08:31 par mirovinben

Voilà ce qui s’appelle être prévoyante… :-)

2. Le mercredi 21 septembre 2016, 21:20 par Soubeyran

On est jamais trop prudent :-)

3. Le vendredi 23 septembre 2016, 21:17 par Cunégonde

J’ai acheté aussi un super casque et un bon antivol. Pour le vélo, la suite dans les prochains jours.

4. Le samedi 24 septembre 2016, 13:50 par Gilsoub

tu as raison pour tout ! très pratique pour les petits arrêts l’antivol étrier sur la roue arrière, souvent négociable à l’achat avec le magasin…
vélo simple ou VAE ?

5. Le samedi 24 septembre 2016, 16:18 par Cunégonde

J’ai pris le mieux noté. Il est double, il peut bloquer le cadre à un support avec le U et avec le cable une roue.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2025

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

New york

En avril prochain, j’y vais.

Piscine⊙34

Ce matin, je me décide à aller à ma piscine préférée, presque à reculon car la dernière fois, l’eau était à 26° comme l’a demandé Anne Hidalgo et les douches froides, suite à une panne, par contre, il y avait très peu de monde. De dehors, je vois qu’il y avait déjà du monde, dans le grand bain. J’en suis étonnée. Je me résous à aller dans le grand bain. Je n’avais pas fait attention à la température de l’eau. Surprise ! L’eau était agréable, comme à San Bras. 27, 28° degrés, c’est vraiment ma bonne température. Que du bonheur.

Hier

J’ai passé une grande partie de la journée avec Isaparis. Après un chirachi royal, nous avons traversé Paris à pied, puis en bus pour la plus grande partie, et après une petite promenade pédestre, elle m’a fait connaître Grandtrain. Très beau lieu éphémère. Très belle journée en très bonne compagnie.

Voyage touristique

Hier soir, en rentrant du premier Paris Carnet de l’année, qui fut fort agréable, j’ai pris un bus 62 touristique particulier. À chaque arrêt, le chauffeur, nous faisait un petit commentaire, plus ou moins heureux. Nous avons eu droit à la force de Félix Faure : les femmes; à être malade à l’hopital Saint Joseph. Le plus intéressant était mon arrêt Je suis descendue.

Je me le demande

Si je vais avoir dans le nouvel appart la fruition de service aussi banal que l’électricité. J’ai résilié mon contrat ici. Pour souscrire un contrat là-bas, il me faut des informations que je n’ai pas. Avoir une cuisinière à induction sans électricité serait un comble. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide