Brève de feinéante

Tous ces gens qui courent
ça me fatigue.

Partage

Commentaires

1. Le lundi 11 janvier 2016, 06:24 par mirovinben

C’est pareil pour moi. Surtout quand je suis assis. :-)

Et même si elles me soulent aussi, je préfère voir le balais ballet des mésanges autour de la mangeoire et des boules de graisse-graines. J’en décompte jusqu’à 10 qui se précipitent depuis les arbustes proches et se font plus ou moins des politesses devant la nourriture ou s’y mettent à 2 voire 3 pour picorer.

Bilan, si je me laisse faire : 2 boules tous les 2 jours et, quotidiennement, 300 g de graines de tournesol…

2. Le lundi 11 janvier 2016, 10:17 par Anthom

Y a un truc: cela fait deux fois que je mets un commentaire qui ne passe pas! Je dois trop courir

3. Le lundi 11 janvier 2016, 17:11 par Cunégonde

MDR

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1908

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

À quel âge ?

Deux personnes âgées s’assoient en face de moi. Elles portent des chaussures avec des scratchs comme les mômes. Je me suis interrogée sur le fait qu’elles ne pouvaient peut-être plus, pour x raisons faire leurs lacets.

Le foot, ce lien social.

Les derniers évènements, dans mon village, me ramènent vers mon enfance. Je me souviens que, j’allais voir les matchs de foot dominicaux. La liberté, j’avais le droit vers 7, 8 ans, d’enfourcher mon vélo, et d’y aller seule. Il n’y avait que ça, à faire. J’y rencontrais donc les copains, copines. J’y retrouvais mon grand-père. On y avait même nos idoles.

Un jour

Un jour, ça s’arrêtera.

Chat_p.jpg

Dimanche 76

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Brève de personne n'ayant, sûrement, jamais écouté d'opéra.

« Un opéra, tu sais quand les personnes chantent ou, ou, OU. »