Mon petit journal

Mon village a un site
duquel je pourrais avoir accès
au blog dans lequel une partie
de la vie du village est contée.
Pourtant, je préfère ces quelques feuilles
qui me sont envoyées tous les mois.

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 8 janvier 2016, 06:09 par mirovinben

Ça rappelle les lettres que l’on reçoit d’amis chers et lointains.

2. Le vendredi 8 janvier 2016, 09:29 par Cunégonde

Vi

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1905

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Dimanche 72

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Dimanche 71

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Coquin

Petit Neveu est trés coquin. Et Il a des remarques marrantes. Je suis allée avec lui, voir mon figuier, qui a une gosse branche malade. Quand je lui ai montré, il m’a dit qu’il fallait que j’appelle le vétérinaire. Je lui ai expliqué qu’ un vétérinaire était un docteur pour les animaux. “Pour les arbres, c’est quoi le docteur ?” M’a t-il demandé ? Il fut trés déconcerté que je ne sache pas.

L'effet Épi

Ma chaine ne donne plus l’heure depuis que je me suis installée ici. Épi faisait ses griffes sur le tapis. J’ai pris la télécommande de la chaine, et j’ai fait semblant de lui jeter sur la tête pour qu’elle s’arrête. J’ai trouvé la touche pour régler l’heure.

Ha ces livreurs !

Je commande sur le net, tout ce qu'il me faut pour mes bestioles. Un jour, ne voyant pas un colis arriver, je contacte mon fournisseur. Il m'a fait à nouveau livrer le colis. Ne me trouvant pas à la maison, le livreur m'avait laissé un message sur mon répondeur. Il m'indiquait qu'il avait laissé le paquet chez la personne qui habitait en face de la porte de l'ascenseur. Dans mon immeuble, il n'y a pas d'ascenseur. Je me commande une clé USB. Je devais la recevoir mardi matin. Vers 10h30, le téléphone sonne. La société de livraison voulait le code de ma porte d'immeuble, le livreur n'avait pas pu entrer à cause de cela. Il n'y a pas de code pour entrer dans mon immeuble. J'explique tout ça à la charmante personne au bout du fil. Je lui demande si je peux être livrée mercredi matin, qu'il suffisait de sonne à mon interphone. Hier matin, pas de livreur ! J'avais encore un message pour savoir quel était mon code porte.