Les pères participent-ils à la création d' un enfant ?

Je ne pose cette question
aprés avoir entendu
qu’une mère avait abandonné son bébé.
Dans un tel cas, il n’est jamais
question du père.

Partage

Commentaires

1. Le lundi 30 novembre 2015, 06:22 par mirovinben

Probablement parce que le père avait abandonné la maman avant…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1892

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Aubade

Je me demande ce qui est le plus préférable, une aubade ou une sérénade ?

Douleur

De cœur, plus ou pas encore; Physique, ni plus , ni moins que les autres jours; Dans la tête, alors !?

Coquin

Petit Neveu est trés coquin. Et Il a des remarques marrantes. Je suis allée avec lui, voir mon figuier, qui a une gosse branche malade. Quand je lui ai montré, il m’a dit qu’il fallait que j’appelle le vétérinaire. Je lui ai expliqué qu’ un vétérinaire était un docteur pour les animaux. “Pour les arbres, c’est quoi le docteur ?” M’a t-il demandé ? Il fut trés déconcerté que je ne sache pas.

La pointure des pas du métro parisien

Sur le quai du métro, à la gare Saint Lazare, ligne 8, il y a des pas de couleur violette qui indiquent la direction de la ligne 14. J’essayais de deviner la pointure de ces pas. Pour se faire, j’ai mis mon pied dans un pas. Je chausse du 40. Le pas est plus petit. Je dirais du 38, comme il n’est pas large, je dirais fillette.

Réponse à Anthom

« Tu vas bien ? » Quand j’ai lu sa question, je me suis demandée pourquoi elle me l’a posé. Je me suis arrêtée, pour me poser cette simple question. J’ai cherché des réponses. Cela dépend du moment. Je vais parce que je suis dans l’action. Je ne vais pas parce que je suis fatiguée. Les derniers éléments, qui ont ébranlé ma vie et ceux qui ont changé notre monde, m’ont fragilisé. Je vais changer de travail, de lieu de travail et d’organisation tant professionnelle que privée. Cela m’angoisse. J’avance à petits pas pour ne pas m’effrayer.