Gangrène

Je suis capable
de me laisser bouffer par
mon boulot.

Partage

Commentaires

1. Le samedi 16 mai 2015, 09:20 par Cristophe

C’est déjà bien de le reconnaître. Ça peut se soigner…

2. Le samedi 16 mai 2015, 11:11 par Gilsoub

Il fut une lointaine époque où j’était pareil, depuis, j’ai appris à relativiser grandement, mais c’est vrai que cela ne c’est pas fait tout seul !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1706

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Querelle

C’est usant ces querelles régulières parce que nous ne sommes pas d’accord. Jamais on joue carte sur table pour aplanir nos différents.

Jamais en France

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Kilomètre

J’aimerais être à des kilomètres d’ici. Vivement octobre, je prends les bestioles, et hop…

Problème existentiel

Ai-je assez de kleenex dans mon sac à dos pour prendre le métro.

Coing

Hier soir, je me suis fait des coings au four. J’ai découvert ça au Portugal.