Marionnette

Ado, toutes ces conneries transmises
par l’obligation d’aller cathéchisme,
faisait que je croyais que Dieu
était un marionnettiste
qu’il nous faisait avancer avec nos ficelles
selon son bon grés.
Adulte, je me demande qui tire les ficelles.

Partage

Commentaires

1. Le mardi 31 mars 2015, 08:35 par Franck

Comment ça « … qu’Il nous faisait avancer… » ? Alors que c’est une femme et qu’elle est noire !

Pfff

2. Le mardi 31 mars 2015, 10:30 par mirovinben

On peut accuser Dieu de tous les mots/maux car il est “célèbre” et que c’est très actuel de le décrier ou de faire souffrir/tuer en son nom et de donner du grain à moudre aux athées.

Mais c’est moins facile d’identifier ceux qui nous manipulent réellement… Et il y en a un paquet, des marchands aux politiques, des médias aux menteurs, des gourous aux leaders d’opinion… Les uns pouvant aussi être les autres, sans exclusive.

Sans parler des proches qui veulent nous faire aller, dire ou agir selon leur intérêt et pas selon nos penchants naturels, nos envies, nos besoins.

Sans parler d’Elle, ma marionnettiste en chef. Clairement identifiée mais contre laquelle je n’ose me rebeller. Je suis un être faible super emberlificoté. ;-)

3. Le mardi 31 mars 2015, 15:22 par Cunégonde

Dieu, une femme noire et lesbienne. Je vais y croire, alors.
La marionnettiste en chef est-elle manipulatrice  ?

4. Le mardi 31 mars 2015, 17:11 par Franck

Évidemment, et perverse narcissique qui plus est !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1653

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Crevettes_p.jpg

Dimanche 89

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. J’en ai donné une petite vingtaine pour cause de surpopulation. Je pense que je dois pouvoir en donner d’autres.

Même au guichet d'une gare

Je vais acheter des billets de train pour partir en week-end avec une amie. Au guichet, j’explique à la personne en face de moi, où je veux aller, quand, et que j’utiliserai ma carte de réduction pour deux. J’ai précisé que mon accompagnatrice avait le même prénom que moi? puis j’ai épelé son nom. Arrivée à sa date de naissance, j’ai eu une absence. Le regard et la mimique de la guichetière m’indiquèrent qu’elle était lesbienne. Elle était si sympa que je n’ai pas eu le courage de la détromper, en lui disant que je partais avec une amie et non une amoureuse.

Anglais $1

Hier, j’ai pris mon premier cours d’anglais là.

mousse_p.jpg

Ça mousse

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Au courant

J’ai tout acheté pour fabriquer la lampe que je veux au-dessus de l’aquarium. J’ai oublié la prise.