11 janvier 2015

Je devais aller nager.
J’irai marcher.

Partage

Commentaires

1. Le dimanche 11 janvier 2015, 09:46 par Gilsoub

Du haut de ma montagne, je vous accompagnerais par la pensée…

2. Le dimanche 11 janvier 2015, 12:14 par Anthom

Dans mon bled, mis à part m’unir aux trois ânes dans le pré d’en face…mais je serai par la pensée avec toi!

3. Le dimanche 11 janvier 2015, 12:59 par Cunégonde
J’ai la sensation d’y aller aussi pour vous. C’est agréable, que vous soyez là.
4. Le dimanche 11 janvier 2015, 13:16 par Fleur

Emmène avec toi toutes mes pensées positives…
j’espère que ces élans de solidarité seront bénéfiques et durables
Ce n’est pas seulement des rassemblements citoyens mais des élans humanitaires qui affluent du monde entier

5. Le dimanche 11 janvier 2015, 17:34 par Gilsoub

Je viens de voir les images à la Télé, c’est juste fantastique. Pour un peu je regrette de ne pas avoir été là !

6. Le dimanche 11 janvier 2015, 19:14 par Cunégonde

Je suis sortie du métro à 14h35. J’ai fini la marche à Nation à 18h10. Je n’avais jamais vu cela. J’ai vu de chouettes personnes.

7. Le dimanche 11 janvier 2015, 20:29 par Franck

18h10 soit à peu de chose près l’heure à laquelle on avait enfin pu atteindre République, avec Anne !

Obligés d’y aller à pied depuis Miromesnil, et bourré à craquer à partir du Grand Rex.

8. Le dimanche 11 janvier 2015, 21:26 par Cunégonde

Oui, j’ai vu ton tweet. Pour rentrer ce n’était pas triste non plus.
C’était une journée agréable mais pourtant que j’aurais préférer ne pas la vivre.
Cette journée, cette foule ont transformé un jenesaisquoi palpable.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1597

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Y a du boulot

Certains, au sujet de la liberté d’expression, ne font pas la différence entre Charlie et Dieudonné.

Sérinité

Je cours après, sans jamais l’attraper.

Trump

Est-ce que cela signifie que je risque être, encore obligée de voter à droite pour que l’extrême droite ne passe pas aux prochaines élections ?

Gangrène

Je suis capable de me laisser bouffer par mon boulot.

Querelle

C’est usant ces querelles régulières parce que nous ne sommes pas d’accord. Jamais on joue carte sur table pour aplanir nos différents.