Une idée saugrenue

Il y a plusieurs mois déjà
Franck me parla d’IFTT pour
m’expliquer comment
les billets de son blog se retrouvaient sur Twitter.

J’avais téléchargé la bête sur mon smartphone.
Comme elle me faisait peur,
je l’ai désinstallé.
Dans un journal, IFTT surgissait
à nouveau dans ma vie.

Hier soir, avant d’aller au lit,
j’ai eu l’idée saugrenue d’essayer.
C’est écrit en anglais,
et en plus je ne comprends pas tout.
Il m’a fallu 3/4 d’heure pour le paramétrer.
Miracle, ce matin mon billet a été publié
sur Twitter et dans Tumblr.
J’espère que cela va continuer

Commentaires

1. Le mercredi 9 juillet 2014, 06:42 par mirovinben

Waouh, t'es plus geek que moi.

Bon, en même temps vu la fréquence actuelle de mes publications sur mon blog et ma faible présence sur touiteure, dois-je tenter aussi l'aventure ?

2. Le mercredi 9 juillet 2014, 06:45 par Cunégonde

Allez, fonce !

3. Le mercredi 9 juillet 2014, 10:27 par Franck

\o/ Bravo !

4. Le jeudi 10 juillet 2014, 13:11 par C&C

Twitter, Tumblr, ce blog et tu veux me faire croire que tu fuis les réseauc sociaux! mdr!

5. Le jeudi 10 juillet 2014, 19:53 par Cunégonde

Franck, merci

c&c, si mais ça ne se voit pas.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1462

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Changement d'époque

Une de mes sœurs et sa fille n’ont plus d’électricité, à cause de la tempête. Je leur propose de l’aide, mes batteries pour recharger leurs smartphones.

Jour 49 du déconfinement

Journée compliquée, je n’ai pas assez dormi, tout le monde est sur les nerfs. J’ai l’impression que plus le 11 mai approche, plus il devient insaisissable. Comme j’ai de la farine, de riz. J’ai fait un cake aux fruits secs. J’ai mis beaucoup de fruits secs, 100 g de figues, 100 g de raisin, 100 g d’abricots. Pour le prochain, j’en mettrai moins.

Moral

Maux râles

Dépassement de soi

Une amie veut grimper le kilimandjaro. Je lui demande pourquoi elle veut le faire. Elle me parle de dépassement de soi. Ce à quoi je réplique que j’y suis tous les jours dans le dépassement de moi en allant travailler.

Combinaison

J'ai aimé le résultat, mais pas du tout la combinaison des nageuses.