Si j'étais capitaliste, je me licencierai

Je gère mal mes émotions,
ce qui me vaut des insomnies depuis 2 nuits.
Je grignote entre les repas
ce qui me vaut de m’interdire
les gâteaux, à ces moments-là.
Si j’étais mon propre employeur,
je me licencierai pour fautes graves.
Mais je ne le suis pas.

Partage

Commentaires

1. Le mercredi 26 mars 2014, 08:36 par mirovinben

Jolie façon de raconter malgré l'inconfort et l'exaspération que cela dévoile.

Une pause semble s'imposer. Même si ce n'est pas évident de le faire au milieu d'un gué.

2. Le mercredi 26 mars 2014, 14:07 par C&C

Faute d'attention aussi peut-être...

3. Le mercredi 26 mars 2014, 16:22 par Cunégonde

Mirovenbin, la pause sera dimanche.

C&C, certes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1366

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

La guerre Nord-Sud des prix du kaki

Le kaki est un de mes fruits préférés. Je pouvais en manger 5 ou 6 par jour. Je ne peux plus, ici, ils sont trop chers. À Clichy, ou bien dans le 18 iéme, je peux les acheter à un prix raisonnable allant de 2€50 à 2€90 le kilo. Ici (dans le sud de Paris), j’en ai trouvé à 0€99 le kaki, et j’en ai vu à 4€30 le kilo Je me demande ce qui peut justifier une telle différence de prix.

Elles ont le pouvoir

J’étais fatiguée, je n’ai pas joué avec mes bestioles. Elles ont joué ensemble, bruyamment une bonne partie de la nuit. À 6h30, elles ont allumé la télé. Je ne pense pas qu’elles ont pour autant pasquiné. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Un mot...

m'a fait rêver ce matin : plaisirologue.

je me modernise

J'ai trouvé une application qui peut synchroniser toutes mes notes. Qu'elles soient écrites sur mon smartphone, sur mon netbook, ou sur mon pc. Il m'arrive donc maintenant d'écrire des billets sur mon smartphone, quand j'ouvre mon netbook, la note y est. Je fais un copié/collé pour la déposer dans mon coin à moi dotclearien. Je la mets en forme, et mon billet existe sur mon blog. Il me prend à rêver qu'un jour un développeur de dotclear fera une application dotclear pour android. Parfois, les rêves peuvent devenir réalité, il faut juste avoir de la.patience.

J'aimerais tellement

À avoir à me rebrasser les manches pour un futur déménagement. La visite de l’appartement témoin sera un matin de la semaine prochaine. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide