9€23

Le coût de ma distraction.
Je vais dans une boucherie
pour acheter un poulet.
Je regarde les prix, beaucoup plus cher
que chez mon volailler du marché.
Je décide de prendre une côte de porc.

Chez ce boucher, tout est bien indiqué,
bien étiqueté, les prix, l’origine, et ce que c’est !
Je montre au boucher ce que je veux.
Il m’annonce un prix auquel je ne prête
aucune attention.
Arrivée à la caisse, la fille du boucher me redit
9€23, je regarde la vitrine, je vois qu’il s’agit
d’une côte de veau, et non de porc.
Je n’ai pas eu le courage de dire quoique se soit.

Je l’ai dégusté, avec des panais et des carottes.

Mon repas du soir coûta moins cher
que cette fameuse côte.

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 14 mars 2014, 08:39 par samantdi

C'est quand même effrayant de penser qu'il faut travailler une heure au smic pour se payer une tranche de veau en boucherie...

2. Le vendredi 14 mars 2014, 14:48 par Cunégonde

Oui ça fait peur. Cela signfie que certaines personnes ne peuvent pas s’en acheter.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1357

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Si j'étais capitaliste, je me licencierai

Je gère mal mes émotions, ce qui me vaut des insomnies depuis 2 nuits. Je grignote entre les repas ce qui me vaut de m’interdire les gâteaux, à ces moments-là. Si j’étais mon propre employeur, je me licencierai pour fautes graves. Mais je ne le suis pas.

Sevrage

Une semaine sans télé, aucun manque, bien au contraire.

Le mail

Bonjour, ce matin, j’ai reçu un mail de votre part dont le titre était : “Cunégonde, faites plaisir à votre homme.” Je suis consternée par une telle familiarité. Vous m’appelez par mon prénom bien que vous ne me connaissez pas. Vous semblez aussi connaître mon orientation sexuelle. De plus, je tiens à vous signaler que je ne possède personne. Je ne tiens plus à recevoir de tel mail. Cordialement J’ai aimé prendre du temps pour leur dire ce que je pense.

Il m'a fallu

Trois ans pour m’apercevoir que mes casseroles allaient directement sur ma gazinière à induction. J’ai eu un doute quand ma sœur est venue et que je lui ai expliqué avec un aimant comment on faisait pour savoir si une casserole allait ou pas sur une plaque à induction. Ce jour-là l’aimant que j’ai pris fonctionna. L’aimant que je prennais d’habitude, n’aimante plus. Je savais même pas que cela pouvait arriver.

Ma brosse à dent

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Je n’aime pas le laver les dents. Je les brosse souvent, mais pas toujours trois fois par jour. Je mets un soin très particulier à choisir ma brosse à dent. D’abord il faut qu’elle me plaise. Oui de l’esthétisme dans un tel objet n’est pas superflu, bien au contraire cela l’aide à cet acte qui me fait mal. Ensuite elle doit être souple. Je suis tellement sensible que je ne supporterais même pas, une brosse médium. Celle-là remplit très bien sa mission.