Laissez les Enfants

« Laissez les enfants grandir
Avant qu´ils nous ressemblent. »

Certes mais sommes-nous tout le temps adulte ?

Ma participation aux chansons à prise rapide
Ce mois-ci Anne Sylvestre

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 14 février 2014, 08:23 par mirovinben

Malgré l'empilement des années, il m'arrive de voir apparaître en moi une idée, une envie, une attitude, un émerveillement venant du temps où j'étais enfant.

Et j'aime plutôt ça.

2. Le vendredi 14 février 2014, 11:07 par Gilsoub

On me dis souvent que je suis un grand enfant ;-)

3. Le vendredi 14 février 2014, 21:14 par Cunégonde

J’aime l’idée d’être gamine, par moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1335

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Ecureuil_p.jpg

New York détail $12

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Jouer

Est-ce que j’ai bien joué mon rôlet ? Je ne le saurais peut-être qu’à la fin si j’ai la possibilité de faire un bilan de ma vie. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

La tête ne tourne plus

En fait elle ne va plus à droite. Y a pourtant pas d’élection en ce moment.

Chaleur

Je n aime pas la chaleur, et toutes les odeurs qui s’en dégagent.

Le choix de la fin de vie

Les suicides en couple de ces 2 couples dont la presse a parlé m’ont profondément touchée. Je suis pour que nous ayons le choix de notre fin de vie. Il y a quelques années, le suicide me choquait, me perturbait. Maintenant, la vie aidant, je me suis assouplie. Notre dignité doit exister même dans la mort. Nous devons avoir la possibilité de nous tuer si la vie ne répond plus à « notre besoin de vie ». Si la qualité de notre vie n’est plus là. À quoi bon ? Je ne pense qu’aux personnes qui choisissent le suicide comme fin de vie à cause de la maladie, d’une souffrance insupportable. Je pense que si l’euthanasie était légale, certains auraient eu une mort plus sereine. J’ai conscience que mes mots peuvent choquer, mais c’est de la souffrance que j’ai ressentie lorsque j’ai appris que l’un de ces deux couples s’est tué avec un sac en plastique sur la tête.