Les amis d'autrefois

Mon village est mon île.
Mes amis d’autrefois sont peu nombreux.
Ils sont, pour certains,
le miroir de mon évolution.


Ma participation aux chansons à prise rapide
Ce mois-ci Anne Sylvestre

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1333

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Elles ont le pouvoir

J’étais fatiguée, je n’ai pas joué avec mes bestioles. Elles ont joué ensemble, bruyamment une bonne partie de la nuit. À 6h30, elles ont allumé la télé. Je ne pense pas qu’elles ont pour autant pasquiné. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Une garce d'application

Je télécharge une application qui a besoin d’avoir accés à la postion de l’appareilnpoir fonctionner. J’essaie plusieurs fois, cela me ramène sans cesse aux paramètres. Je désinstalle, réinstalle, rien. J’y passe une partie de la soirée avant de capituler. Le lendemain matin, à l’aube, j’ai l’idée d’aller voir sur les forums. Pour, à la fin, trouver que cela vient de mon application pour la lumière bleue. Une fois, mise en pause, l’application que je venais de télécharger fonctionnait.

Mon petit journal

Mon village a un site duquel je pourrais avoir accès au blog dans lequel une partie de la vie du village est contée. Pourtant, je préfère ces quelques feuilles qui me sont envoyées tous les mois.

Hyperactive

Je suis en train de devenir trop sportive assise sur mon canapé. J'admets que mes critères pour apprécier ou pas, tel ou tel sport, ne sont pas sportifs.

Coquin

Petit Neveu est trés coquin. Et Il a des remarques marrantes. Je suis allée avec lui, voir mon figuier, qui a une gosse branche malade. Quand je lui ai montré, il m’a dit qu’il fallait que j’appelle le vétérinaire. Je lui ai expliqué qu’ un vétérinaire était un docteur pour les animaux. “Pour les arbres, c’est quoi le docteur ?” M’a t-il demandé ? Il fut trés déconcerté que je ne sache pas.