La guerre Nord-Sud des prix du kaki

Le kaki est un de mes fruits préférés.
Je pouvais en manger 5 ou 6 par jour.
Je ne peux plus, ici, ils sont trop chers.
À Clichy, ou bien dans le 18 iéme,
je peux les acheter à un prix raisonnable
allant de 2€50 à 2€90 le kilo.
Ici (dans le sud de Paris), j’en ai trouvé à 0€99 le kaki,
et j’en ai vu à 4€30 le kilo
Je me demande ce qui peut justifier
une telle différence de prix.

Partage

Commentaires

1. Le mercredi 22 janvier 2014, 17:51 par Cristophe

Voilà ce que c'est de vivre chez les riches. d:-)

2. Le jeudi 23 janvier 2014, 13:07 par C&C

Tu sais ce qui te reste à faire !? hehehe ;-)

3. Le jeudi 23 janvier 2014, 20:26 par Cunégonde

Bin là, t’étais pas chez toi.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1315

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Vélib

Vélib est vraiment le destrier des temps modernes. Au moins une personne le croit, celle que j’ai vu passer, hier matin, habillée en cavalière, et pédalant farouchement.

Appart #2

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

9€23

Le coût de ma distraction. Je vais dans une boucherie pour acheter un poulet. Je regarde les prix, beaucoup plus cher que chez mon volailler du marché. Je décide de prendre une côte de porc. Chez ce boucher, tout est bien indiqué, bien étiqueté, les prix, l’origine, et ce que c’est ! Je montre au boucher ce que je veux. Il m’annonce un prix auquel je ne prête aucune attention. Arrivée à la caisse, la fille du boucher me redit 9€23, je regarde la vitrine, je vois qu’il s’agit d’une côte de veau, et non de porc. Je n’ai pas eu le courage de dire quoique se soit. Je l’ai dégusté, avec des panais et des carottes. Mon repas du soir coûta moins cher que cette fameuse côte.

Ici, il ne doit pas y avoir de moustiques

Sauf chez moi, car je ne trouve aucun antimoustique !

Des livres

J’amène mon panier à recycler dans le local poubelle où se trouvent les poubelles jaunes. Sur une de ces poubelles asservies au recyclage un sac en plastique était posé. Je regarde le contenu, il s’agit de livres de poche. J’en ai pris quelques-uns.