Jouer

Est-ce que j’ai bien
joué mon rôlet ?
Je ne le saurais peut-être
qu’à la fin si j’ai la possibilité
de faire un bilan de ma vie.

Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Partage

Commentaires

1. Le jeudi 30 mai 2013, 08:24 par mirovinben

Le bilan est/serait d’autant plus difficile que parfois nous jouons un rôle que nous n’identifions pas précisément, comme à notre insu mais que les autres ont perçu comme tel.

2. Le jeudi 30 mai 2013, 09:48 par Cunégonde

Je pense que nous jouons un rôle plus souvent que parfois. Nos rôles sont quand même partie prenante de notre vie, il faut juste savoir quand et pourquoi nous nous cachons derrière.

3. Le jeudi 30 mai 2013, 12:33 par Cristophe

Dans une vie on peut changer, pas besoin d’attendre la fin pour faire des bilans, certes pas définitifs mais bilans quand même.

4. Le jeudi 30 mai 2013, 14:10 par Cunégonde
Je ne pense pas que l’on change. Je crois que l’on a toujours le même fond. Par xontre je sais que l’on évolue au grés de nos rencontres, du travail que l’on fait sur soi. Je sais aussi que nous avons tous des petits arrangements avec nous même et que nos bilans ne sont que le reflets de ce que nous voulons voir de nous même.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1066

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

On m'arrête tout

Comme beaucoup le savent, j'adore certaines séries américaines. Déjà, Urgences est finie. Ce matin, je viens d'apprendre que Desperate Housewives va mourir après sa huitième saison.

Elles ont le pouvoir

J’étais fatiguée, je n’ai pas joué avec mes bestioles. Elles ont joué ensemble, bruyamment une bonne partie de la nuit. À 6h30, elles ont allumé la télé. Je ne pense pas qu’elles ont pour autant pasquiné. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Je m'émerveille

Depuis dimanche, je subissais des coupures d'eau intempestives. Aujourd'hui, l'eau coule quand j'ouvre mon robinet. C'est un bonheur que d'habitude, je néglige, car l'eau courante est trop banale.

Véto

J’avais RDV à 10h30. Je me rends à l’accueil. La personne présente me demande à quelle heure j’ai RDV. Je lui dit 10h30. Non, me répondit elle, c’est la personne qui vient de dans le cabinet du vétérinaire qui a RDV à cette heure-là. Elle regarde sur so ordinateur, rien. Je lui explique que c’est un homme qui m’a donné le RDV. Impossible me dit-elle, aucun homme ne répond au téléphone ici. Je regarde Épi pour lui demander où on avait RDV. Pourtant l’homme qui m’a fixé le RDV m’a aussi parlé de Fil puisqu’elle est déjà venue, elle. La personne à l’accueil me propose de patienter que le vétérinaire pourra s’occuper d’Épi après. Quand il est venu nous chercher, j’ai reconnu sa voix.

Ha ces livreurs !

Je commande sur le net, tout ce qu'il me faut pour mes bestioles. Un jour, ne voyant pas un colis arriver, je contacte mon fournisseur. Il m'a fait à nouveau livrer le colis. Ne me trouvant pas à la maison, le livreur m'avait laissé un message sur mon répondeur. Il m'indiquait qu'il avait laissé le paquet chez la personne qui habitait en face de la porte de l'ascenseur. Dans mon immeuble, il n'y a pas d'ascenseur. Je me commande une clé USB. Je devais la recevoir mardi matin. Vers 10h30, le téléphone sonne. La société de livraison voulait le code de ma porte d'immeuble, le livreur n'avait pas pu entrer à cause de cela. Il n'y a pas de code pour entrer dans mon immeuble. J'explique tout ça à la charmante personne au bout du fil. Je lui demande si je peux être livrée mercredi matin, qu'il suffisait de sonne à mon interphone. Hier matin, pas de livreur ! J'avais encore un message pour savoir quel était mon code porte.