Jouer

Est-ce que j’ai bien
joué mon rôlet ?
Je ne le saurais peut-être
qu’à la fin si j’ai la possibilité
de faire un bilan de ma vie.

Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Partage

Commentaires

1. Le jeudi 30 mai 2013, 08:24 par mirovinben

Le bilan est/serait d’autant plus difficile que parfois nous jouons un rôle que nous n’identifions pas précisément, comme à notre insu mais que les autres ont perçu comme tel.

2. Le jeudi 30 mai 2013, 09:48 par Cunégonde

Je pense que nous jouons un rôle plus souvent que parfois. Nos rôles sont quand même partie prenante de notre vie, il faut juste savoir quand et pourquoi nous nous cachons derrière.

3. Le jeudi 30 mai 2013, 12:33 par Cristophe

Dans une vie on peut changer, pas besoin d’attendre la fin pour faire des bilans, certes pas définitifs mais bilans quand même.

4. Le jeudi 30 mai 2013, 14:10 par Cunégonde
Je ne pense pas que l’on change. Je crois que l’on a toujours le même fond. Par xontre je sais que l’on évolue au grés de nos rencontres, du travail que l’on fait sur soi. Je sais aussi que nous avons tous des petits arrangements avec nous même et que nos bilans ne sont que le reflets de ce que nous voulons voir de nous même.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1066

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

On m'arrête tout

Comme beaucoup le savent, j'adore certaines séries américaines. Déjà, Urgences est finie. Ce matin, je viens d'apprendre que Desperate Housewives va mourir après sa huitième saison.

test

envoi depuis mon droidgrâce à dotclear droidmon rêve n'a pas été trop long

1313933529447.jpg

c'était hier

C'était au musée Bourdelle. C'est beau.

Un couple

Depuis plusieurs minutes, je regarde un couple qui s’engueule. Puis, je passe à autre chose. Mon regard de nouveau se pose sur eux, ils continuent. J'explique ce phénomène à la personne qui est à mes côtés. Elle me rappelle la dure réalité que certaines personnes ne savent communiquer que de cette façon.