Camarde

Pour Les obsolètes à prise rapide,
il ne s’agit que d’une personne qui a le nez court et plat.
Pour Antidote, avec une majuscule,
cela signifie la mort.
La mort a t-elle le nez court et plat ?

Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 24 mai 2013, 08:20 par mirovinben

J’ai répondu par l’affirmative à cette question… Sans avoir lu ton billet avant de rédiger le mien.

2. Le vendredi 24 mai 2013, 11:15 par C&C

Vous deux alors! J’ai toujours l’impression que vous vous insultez…

3. Le vendredi 24 mai 2013, 12:21 par Cunégonde
Pourquoi donc ?
4. Le vendredi 24 mai 2013, 13:55 par C&C

Où as-tu laissé ton humour? Je dis ça à cause des “gros mots” que vous utilisez ;-)

5. Le vendredi 24 mai 2013, 15:48 par Cunégonde
Il est noyé.
6. Le samedi 25 mai 2013, 08:09 par mirovinben

“gros mots” ? Ben merde alors… :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1049

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Roue_p.jpg

Il manque quelque chose

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Sieste_p.jpg

L'endroit qu'il me faut

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

20 ans

Ça fait 20 ans que je me dis : je mange du chocolat (ou autre) pour me remettre de mes émotions. Du coup, j’ai 24 kg de trop.

Hommage national

http://www.gouvernement.fr/partagez-hommage-national Non, je ne mettrai pas de drapeau à ma fenêtre, pas parce que je n’en ai pas. Rendre cet hommage pour moi, est un acte empli de pudeur; un acte de respect envers les personnes tuées le 13 novembre; un acte de recueillement. Cela n’a rien à voir avec ma fierté d’être française. Mettre un drapeau à la fenêtre, comme on affiche un poster, comme on le montre dans les stades, quand la France gagne, n’a pas de sens pour moi. Je rendrai l’hommage le plus respectueux et le plus humble possible, sans selfie, sans publication sur les réseaux sociaux.

Brève de désorienté

« Je ne mettais pas le Champ de Mars, là. » J’étais ravie d’entendre un tel propos. Je ne suis pas seule à ne pas mettre les monuments au bon endroit.